Social

fil rss girls and geeks girls and geeks sur facebook girls and geeks sur facebook

Citations

Je crois que je suis à un tournant de ma vie.
-Moi, une fois par semaine
 

Cam

tartine

Les Archives

4 janvier 2018

Comment j’ai essayé le sport, partie 4

Les plus anciens se souviennent que le sport that’s not for me. Ou plutôt comment les cours d’EPS dès l’école primaire m’ont fait découvrir un forme de ségrégation sociale, (paf, auto-link en toute décontraction) où le bel égalitarisme enfantin s’est arrêté pour diviser à jamais l’humanité en deux : les gens qui savent faire la roue et les nazes. 

Malgré ça, j’ai pratiqué pendant des années des activités sportives. Et là, les plus subtils auront bien saisi que si je dis “activités sportives” et pas “sport” ce n’est pas pour rien. Une activité sportive, quand j’étais adolescente, ça a beaucoup consisté à faire de la gym devant la télé. Je regardais une série et en même temps je faisais des abdos.

Ne nous voilons pas la face : c’était uniquement à but esthétique. La fermeté avant tout.

Et puis j’ai fait du jogging, de l’aquagym, de l’aquabike (souvenez-vous), et j’ai enfin trouvé le sport qu’il me fallait : un sport pas en équipe, avec de la musique de merde, un prof qui ne me jetait pas un regard, personne pour corriger mes gestes, un sport con, bête, idiot, efficace, qui me défoulait et qui rendait mes fesses fermes comme du béton.

La gym suédoise!

Sauf que, le dieu de l’activité sportive s’acharnant contre moi, il se trouve que dans mon nouvel appart de y’a deux ans, des cours y’en a moins et des horaires ils sont à chier. Genre 20h en semaine. Exactement l’heure où, à la douce lumière d’une lampe de chevet, je lis d’une voix marlènejoberesque à mes enfants émerveillés des livres comme Petit Ours Brun mange son vomi.

Ou alors 11h le samedi matin. L’heure où moi-même je mange mon vomi.

That’s not possible man.

Evacuons d’emblée un sujet hautement polémique. Je sais que certaines d’entre vous vont me dire « mais pourquoi tu fais pas du yoga ? Je t’assure, c’est vraiment super. » Oui mais non. Je veux dire politiquement je n’ai pas de problème avec le yoga. Mais 1°) je déteste les trucs à base de méditation. Le simple fait de me concentrer sur ma respiration est dans le top 3 des trucs les plus angoissants dans ma vie. Grosso modo, ça arrive juste après « faire une tétanie du sommeil ». Tu me dis « concentre-toi sur ta respiration » je pense « et si d’un coup mon corps arrêtait de respirer ? » et là, c’est la crise d’angoisse morbide assurée. 2°) j’ai besoin de me défouler, que ça bouge sinon je m’ennuie.

Et puis, il y a quelques semaines, je regardais Etienne Carbonnier dans Quotidien, chacun ses petits plaisirs. J’étais avachie sur le canapé en train de m’enfiler un fromage de chèvre en croquant directement dans la bûche que je tenais d’une main ferme et élégante, quand Etienne commence à se foutre de la gueule d’un truc de gym à la télé. Gym direct que ça s’appelle. Avec des profs faussement enthousiastes, dont clairement certains ont loupé leur véritable vocation de surveillant pénitentiaire. Donc je rigole avec les gens de la télé. (Comprendre je ris en même temps qu’eux, ce qui me donne l’illusion de rire avec eux.)

Et puis, alors que j’essaie de déloger du bout de la langue un morceau de chèvre coïncé entre mes molaires, je réalise que finalement, ça ressemble vachement à de la gym suédoise.

De la gym suédoise que je pourrais faire chez moi… En pyjama. A l’heure que je veux.

Wait…

Mais c’est génial!

Et en plus, ça me permettrait de me défouler. (J’ai besoin de me défouler, de faire de grands gestes et de transpirer. C’est comme si mon corps exsudait toutes mes rages et mes aigreurs sous forme liquide. Je pense qu’à partir de ma sueur on pourrait recréer Hitler, Staline et Caligula.)

Et c’est comme ça que je suis devenue la plus grosse consommatrice nationale de la chaine youtube Gym direct. (C’était ça ou conquérir un territoire pour installer ma dictature donc rigolez pas trop. On est passé pas loin de la catastrophe.) Comme dans un cours IRL, j’ai des profs préférés. Des séances favorites. (J’ai bouffé celle-là pendant deux semaines, quatre jours par semaine. Sachant que la fin se déroule avec en fond sonore Hakouna matata vous visualisez mon degré de motivation.) Ca dure 25 minutes. J’ai vaguement le souvenir d’avoir entendu un jour un médecin dire que le plus important pour la santé c’est que la pratique sportive soit régulière. Genre il vaut mieux faire 20 minutes tous les jours, que 2 heures une fois par semaine.

Ah oui, parce que ma motivation est désormais moins l’esthétique que le fait d’essayer de repousser un peu la date de mon décès. A chaque âge ses priorités. 

D’ailleurs, je suis en train de lire l’excellent On a retrouvé l’histoire de France (de Jean-Paul Demoule – mais bon, je m’appelle Lecoq, je ne vais pas commenter ce patronyme.) Et dedans, je lis ça :

Putain… Ca voudrait dire que mon corps n’a pas été programmé pour vivre allongé avec un ordi posé sur le bide et une bûche de fromage de chèvre dans la main ?

Remarquez bien qu’à l’échelle de l’histoire des hominidés, (source)

avoir le cul posé sur une chaise toute la journée c’est assez neuf. Et que possiblement, nos organismes n’ont pas encore suivi cette révolution du cul plat avec de l’huile de palme en intraveineuse.

(Rien à voir quoique, ça a avoir avec l’énergie dépensée qu’on ne dépense plus. Je suis tombée sur un texte de Jean-Marc Jancovici, un ingénieur écologiste spécialiste des énergies qui avait bossé sur le principe du bilan carbone. Il s’est livré à un calcul dingue. En gros, il a converti toute l’énergie que notre vie quotidienne, à chacun, individuellement, nécessitait actuellement. Et puis il a estimé combien d’énergie un esclave pouvait produire. Et il en a tiré que nos vies actuelle, chauffage, transport, alimentation etc, nécessiterait 500 esclaves pour chacun d’entre nous.) (Vous pouvez aller lire le détail si vous êtes un peu toqués et que vous aimez les calculs.) (Coucou Romain.)

Tout ça pour dire que j’aime toujours pas le sport mais j’aime encore moins l’idée de mourir. (Et vous voyez comme je suis cohérente puisque la raison qui m’empêche de faire du yoga est précisément celle qui me motive à faire du sport.)

partager ce post sur: facebook | twitter |

 

«                

 

14 commentaires pour “Comment j’ai essayé le sport, partie 4”

  • Bonjour :)

    Mes meilleurs vœux pour cette nouvelle année (et qu’elle permette à encore plus de monde de lire ton livre… pour que progressivement et surement les mentalités changent avec des prises de conscience !)

    Je ne pouvais pas ne pas rebondir (pas très française cette phrase mais bon) au sujet de l’analogie « yoga / méditation ».
    (Le truc de l’angoisse, je le mets à part – on a chacun nos petits blocages et autres)
    Il y a près d’une quinzaine de formes de yoga différentes, et OUI, le plus couramment enseigné (Nidra ou Hatha) est assez lent en rythme, la respiration est essentielle, et il y a une partie de méditation à la fois.
    MAIS.
    Il existe aussi d’autres formes de yoga hyper sportif & dynamique (où, clairement, la respiration passe à un second plan, et le prof ne répète pas indéfiniment durant le cours « respirez, … »).
    Dans mon entourage, j’ai une amie qui a commencé avec du Hatha (la forme lente / méditative) à raison d’une heure par semaine (pendant 3-4 ans), et qui a découvert par la suite l’Ashtanga et le HIIT.
    Quatre autres années plus tard, elle est prof :)
    Bon. Mon commentaire n’a pas pour but de te reconvertir en tant que professeur de yoga. Mais simplement pour souligner qu’il ne faut pas tout mélanger, ni faire des analogies trop rapidement (ton livre n’en est-il pas le messager ?).
    Cerise sur le gâteau : cette même amie est aussi professeur de gym suédoise – activité sportive qu’elle préfèrait au yoga AVANT de découvrir les formes dynamiques parce que – je la cite « le yoga c’est trop lent, ça m’énervait ».
    Voilà, voilà :)
    Si tu es curieuse (ou que certains de tes lecteurs lisent mon commentaires et sont curieux), voici deux liens pour découvrir un peu plus ces formes de yoga dynamiques :
    – mini interview de Carole (la 2e question / réponse uniquement si tu n’as pas envie de te taper toute l’interview) : https://www.yuj.fr/blogs/yuj-yoga-with-style/carole-yujgirl
    – sur le blog de Carole où elle nous fait découvrir le HIIT yoga : http://smootheries.fr/hiit-yoga-sequence-full-body/

    Et…merci pour tous tes articles, ton travail.
    Ton livre a VRAIMENT eu un énorme impact sur ma vie.

    le 5 janvier, 2018 à 8 h 43 min
     
  • Voilà qui me semble un parfait « anti Comme j’aime » ! ^^

    Bonne année, que je te souhaite aussi riche et passionnante que la précédente ! :-)

    le 5 janvier, 2018 à 12 h 00 min
     
  • Pax vomi’s cum. Si j’ose écrire.

    le 5 janvier, 2018 à 19 h 55 min
     
  • J’ai regardé la séance de GymDirect, mentionnée ci-dessus comme « celle-là », et les mouvements de bras du début m’ont fait penser à des mouvements de passe de rubgy avec un ballon invisible.
    Et puis,après plusieurs minutes, ces mouvements de bras ont eu sur moi un effet hypnotique.
    J’ai imaginé qu’ils étaient des simulations de lancers de bébés post-accouchements.
    Là, je me suis dit: « c’est de la drogue,stoppe le visionnage ».
    Alors je revenu au texte qui parle de vomi, Hitler, Staline, Caligula et Jean-Marc Jancovici, c’est moins anxiogène, surtout les trois premiers personnages qui sont décédés.

    le 6 janvier, 2018 à 1 h 01 min
     
  • Moi à te lire, j’ai direct eu la motivation de faire des séances de gym sur youtube avant de me rapeller que j’ai la flemme. MAIS qui sait peut-être demain !
    Bonne année, reste formidable en 2018 !

    le 6 janvier, 2018 à 10 h 54 min
     
  • Par curiosité, je suis allée essayer une vidéo. J’ai choisi une séance « fessiers » avec Mohamed (https://youtu.be/CX3CGVVswPo?list=PLnYedocnlX9XF4N8dFb88DKXZ6SldSInt) et j’ai tout de suite vu le problème. La partie « échauffement » était déjà impossible à faire. C’est comme si mon corps (ou en l’occurrence mes fesses) refusait catégoriquement ce qu’il a immédiatement assimilé à de la torture. Ça m’a fait penser à ce dessin : https://goo.gl/images/pW1eYb

    Du coup, je suis retournée bouquiner.

    le 6 janvier, 2018 à 14 h 14 min
     
  • pour les motivations de warrior, faut ab-so-lu-ment tenter un programme P90-x (google est ton ami)… et en passant: bonne année ;)

    le 8 janvier, 2018 à 13 h 31 min
     
  • Je n’y avais même pas pensé! Ca pourrait être parfait pour moi (enfin, je le met sur la liste des trucs à faire et je ne commence jamais).
    Bonne année à tout le monde! (à quelle heure étaient couchés les petits le 31 au soir?)

    le 8 janvier, 2018 à 22 h 14 min
     
  • Il faut quand même admettre que sport ou pas, avec ou sans bûche de Noël au fromage de chèvre, yoga de la Lune ou pas, gymdirect de l’Enfer ou pas, perspectives sinistres expliquées avec blagues par Jean-Marc Jancovici ou pas, sudation réincarnatrice de régime dictatorial ou pas, éviter la mort sera un peu difficile.

    le 8 janvier, 2018 à 22 h 33 min
     
  • Tu devrais te mettre à la corde à sauter. C’est super efficace, pas cher, transportable ! C’est juste parfait.

    le 10 janvier, 2018 à 11 h 53 min
     
  • Aux Etats-Unis, on pratique le Goat Yoga ou Partner Yoga dans lequel interviennent des chèvres dressées pour grimper sur le dos des participant(e)s et tout ça en plein air.
    Ca me rappelle la chanson parodique « Dirty deeds done with sheep ».
    Je ne sais pas pourquoi.

    le 16 janvier, 2018 à 16 h 27 min
     
  • Je fais du yoga à la maison depuis longtemps donc j’ai l’habitude des séances de sport en pyjama devant l’ordinateur, et en ce moment j’ai enfin commencé la muscu donc j’étais intéressée par la vidéo, mais c’est trop de malaise à chaque fois qu’il y a des gros plans sur le visage de la nana, je trouve ça dingue ahaha

    le 5 mars, 2018 à 12 h 25 min
     
  • (ah et en plus elle transpire même pas, c’est déprimant)

    le 5 mars, 2018 à 12 h 28 min
     
  • Et bien merci pour cette découverte! Bien que je me moque aussi gentiment de ce genre d’émission et de vidéo de longue date, j’ai essayé ce matin et il est possible que ce soit un bon moyen de combattre ma honte éternelle qui m’empêche de reprendre le sport. (Parce que les autres nanas, elles te regardent toujours d’un drôle d’air si tu es en nage après 10 minutes et que tu t’arrêtes boire une gorgée d’eau.) 25min c’est juste parfait, je trouve.
    (Mais je garde le conseil de m0ut_m0ut sous le coude, bonne idée aussi, la corde à sauter!)

    le 8 mars, 2018 à 10 h 32 min
     

Poster un commentaire