Social

fil rss girls and geeks girls and geeks sur facebook girls and geeks sur facebook

Citations

Je crois que je suis à un tournant de ma vie.
-Moi, une fois par semaine
 

Cam

tartine

Les Archives

19 avril 2011

Comment j’ai essayé le sport, part 3

L’autre jour, j’annonçais donc que j’étais partie en reportage sur le terrain. Et c’était vrai, je suis allée parler de ma vie et de philosophie avec nos charmants amis les scientologues. Une expérience brillamment narrée par moi-même dans ces deux papiers dont les liens suivent ci-joints : J’ai testé la scientologie et c’était pas bien (le test) ET J’ai testé la scientologie et c’était vraiment à chier (la rencontre). Je vous conseille la lecture des commentaires sur ce deuxième papier parce qu’aller à la rencontre de l’Autre et essayer de le comprendre, c’est important.

Malgré tous ces lourds traumatismes liés aux cours d’EPS, j’ai donc décidé de faire du sport, parce que vaguement dans mon esprit, je me disais qu’en état d’épuisement, pratiquer une activité sportive me redonnerait la forme.

Tout le problème étant évidemment de choisir quel mode de torture me satisferait le mieux. En gros, j’aime les sports cons, débiles, qui n’ont aucun sens et aucun but. Par exemple faire des séries d’abdos.

Du coup, je suis plutôt attirée par les sports de poufiasse.

Là, vous allez me dire « ah, t’as essayé la gym suédoise !! » La gym suédoise, c’est le sport qui fait des ravages chez les trentenaires parisiennes.

Mais non. Même pas.

J’ai réussi l’incroyable exploit de trouver encore plus pétasse que la gym suédoise : l’aquabike.

Rien que le nom fleure bon le gloss à la fraise.

Mais l’aquabike kékecé ?

On va pas y aller par 4 chemins en essayant de se faire croire qu’il y a des règles complexes (surtout que ça fait 3 posts que ça traîne cette histoire). Donc : ça consiste à pédaler au fond d’une piscine sans avancer. Franchement, peut-on imaginer plus con que ça ? Non. Et hop, deuxième critère rempli.

Ca se pratique dans des petites piscines spécialisées. (Comprendre : c’est cher, je dis ça à l’intention des amis jeunes qui sont fauchés. Vous ferez du sport de poufiasse quand, comme moi, vous aurez renoncé à toute vie sociale pour consacrer votre existence au travail.) Y’a des vélos attachés au fond de la piscine, vous avez de l’eau jusqu’à la poitrine, et vous pédalez en rythme sur de la musique de pouf. Enfin… ça, c’est en théorie.

Là, il est temps que je vous précise une chose : je ne sais pas faire de vélo. En général, on me dit « c’est parce que t’as jamais essayé ». Et bah non. J’ai essayé, j’ai échoué. Je n’y arrive pas. J’ai un problème 1°) d’équilibre, 2°) de coordination des mouvements. (D’ailleurs, dans la vie de tous les jours, je suis en permanence couverte de bleus.) Mais bon, pour l’aquabike, je me suis dit que c’était pas bien grave. Voire justement, j’aurais vaguement la sensation de savoir faire du vélo.

Pour mon premier cours, je suis tombée sur Musclor comme prof. On m’avait prévenue que Musclor était un peu… tonique. Tu m’étonnes…

Je m’installe sur le vélo.

Et là, Musclor rigole. Les autres élèves rigolent aussi. « Ah non ! On enlève la selle ». Hein ? Cette espèce de gros malade a vraiment enlevé la selle de mon vélo. Après, j’ai fait des cours avec d’autres profs. Comprendre d’autres profs qui n’enlèvent pas la selle. Et je vais vous dire pourquoi leur bon sens leur fait laisser le vélo en entier plutôt que de le dépecer. Parce que, en gros, on fait des exercices par session de deux minutes et après on a un repos de 20 secondes. Sauf que quand t’as pas de selle, tu fais quoi pendant ton repos ? Bah tu continues à pédaler à moins d’avoir envie de t’empaler la chatte sur une barre en fer carrée. (En même temps, en l’écrivant, je me dis que ce dilemme aurait mérité une vraie réflexion de ma part.)

Sinon, dans les descriptions que j’avais lues sur l’internet des magazines féminins, les meufs disaient que l’aquabike c’est super, on fait du sport sans s’en rendre compte, c’est pas du tout fatiguant. Et là, disons le tout net : ces meufs mentent, elles ne sont jamais allées à un cours. (Ou alors, elles y sont allées avec leur carte de presse tatouée sur le front.) Parce que pédaler debout sans selle avec des haltères dans les mains (ah oui, c’est vachement complet comme sport) c’est pas « pas du tout fatiguant » c’est crevant. Comme dans crever. Comme dans mort. Comme dans plus jamais ça.

Je sais pas comment je m’y suis prise mais à peine 5 minutes après le début du cours j’avais déjà retrouvé mon statut de mauvaise élève reloue. D’abord, je faisais mal les exercices. (On se refait pas hein.) Quand il a été question de pédaler à l’envers, c’était juste hors de porté de mes capacités. J’ai pas réussi. Musclor m’a alors très justement fait remarquer « ah oui, ça c’est un problème de coordination des mouvements… » OUI, JE SAIS, MERCI.

Donc je râlais. Quand il regardait pas, je ralentissais mon rythme de pédalage. Quand il me disait d’aller plus vite, je le regardais avec, vous savez, ce charmant regard que j’ai parfois où se mêlent mépris et arrogance comme avec le rabbin, et je lui disais « bah non. Pas plus vite. Parce que je peux pas. » D’autant plus sûre de moi que, contrairement aux cours d’EPS, là, je paye. Je suis cliente donc si je décide de pas aller plus vite, je vais pas plus vite.

J’ai enfin trouvé une illustration pour le regard qui tue :

regardquitue

Et ce qui pourrait expliquer d’où me vient ce regard naturellement méprisant :

tumblr_liqyyyovs01qhrrjio1_500(Petite, j’ai tout fait pour ressembler à Kelly Kapowski.)

Il y a eu deux moments gênants pendant ce premier cours.

Moment gênant n°1

On est en plein effort. On en chie grave. Pour nous encourager, le prof parle fort. Aka la méthode militaire. Ca rappelle un peu les scènes humoristiques pas drôles dans les films ou les séries avec un instructeur qui fait répéter n’importe quoi à ses soldats. Bref. Je me comprends. Sur le moment, j’écoute pas trop ce qu’il raconte. Je suis concentrée sur ma mort prochaine, parce que mourir c’est quand même un moment important dans une vie, tant qu’à faire j’aimerais ne pas le rater quand ça va arriver, dans quelques minutes, suite à une crise cardiaque. Pédale pédale, lève les bras, pédale, rétropédale. Et à un moment le prof demande d’une voix hyper forte : « ON AIME LE SPORT ? » Et là, c’est sorti tout seul. J’ai crié, mais genre crié, « NOON ». Y’a eu un silence. Le prof m’a dit « non mais ça va pas ? ». Les autres filles m’ont regardée avec l’air de penser « bah oui, on n’aime pas le sport, sinon on ferait pas de l’aquabike mais on le sait, ça sert à rien de le hurler meuf ».

Moment gênant n°2

Aller faire du sport en maillot de bain c’est gênant. Mais il y a une espèce de règle implicite qui veut que non, on ne se jauge pas entre meufs (« tiens, elle en a plus besoin que moi ») et surtout que le prof ne nous mate pas. Règle de base.

Sauf que voilà, cette règle a été irrémédiablement foulée aux pieds par Musclor. C’était au moment d’un exercice présenté comme « Allez les filles, maintenant on passe à l’exercice anti-cellulite ». A ce moment-là, ça faisait déjà 30 minutes que j’étais la mauvaise élève qui fait tout de travers et qui, en prime, râle. (Je sais pas si je vous l’ai déjà dit mais je suis parisienne de naissance.) Bref, le boulet. Et donc, après avoir annoncé cet exercice, accueilli par des cris d’enthousiasme par les autres filles, Musclor se retourne vers moi et dit « bon, toi t’en as pas besoin mais on va dire que c’est préventif ». Ok. Donc il aurait voulu que le reste du groupe me déteste il ne s’y serait pas pris autrement. A la limite, y’aurait eu que des nanas de 50 ans et j’aurais été la plus jeune, pourquoi pas. Mais même sans la regarder, j’ai senti se remplir de larmes les yeux de ma voisine de vélo, approximativement âgée de 16 ans. (Très jolie petite blonde d’ailleurs.) Et en prime, ça voulait quand même dire que Musclor nous mate le cul quand on rentre dans la piscine. (En outre, il a menti. J’ai évidemment de la cellulite comme tout le monde parce que chez moi non plus la nature a pas trouvé d’autre moyen de stocker la graisse qui sert à nourrir les bébés. Juste j’en ai peu, mais comme je fais 40 kilos ça serait quand même la grosse lose d’avoir un physique de somalienne ET d’être couverte de cellulite.)

Au final, je suis plutôt convaincue par l’aquabike. C’est-à-dire que je continue à y aller. (J’en ai même rêvé. En fait, j’ai rêvé que Giuseppe de Qui veut épouser mon fils avait un moignon comme Jamel Debbouze et qu’il me donnait un cours d’aquabike.)

Le seul problème avec l’aquabike c’est que ça reste quand même du sport. Résultat j’ai mal aux muscles. (Incroyable le nombre de muscles qu’on a dans le corps.) (A moins que je me sois cassée des os.) (Dans ce cas : incroyable le nombre d’os qu’on a dans le corps.)

IMG_0273

Je sais pas vous, mais moi j’ai cru qu’on arriverait jamais au terme de ce post sur le sport. 3 posts pour dire que j’ai fait du vélo dans une piscine. Après, on se demande pourquoi Twitter c’est pas trop mon mode d’expression privilégié…

partager ce post sur: facebook | twitter |

 

 

57 commentaires pour “Comment j’ai essayé le sport, part 3”

  • Je m’inscris en faux. Le SEUL qui mérite le surnom de « moignon », c’est le mec de Un repas plus que parfait/Top Chef, qui cuisine, justement, avec son moignon de bras (le seul mec qui me fasse glapir comme une nénette quand je le regarde cuisiner, d’ailleurs…).

    le 19 avril, 2011 à 10 h 42 min
     
  • Wtf 0 comments ?

    Le but de cette séance était-il de vérifier l’adage il faut souffrir pour être belle ?

    D’ailleurs quel est le rapport au corps des scientologues ?

    La nonne, uninspired de bon matin.

    le 19 avril, 2011 à 10 h 45 min
     
  • Jess : pas compris. Je surnomme personne moignon… (Mais je suis d’accord pour l’handicapé qui fait la cuisine, il est hautement sexy.)

    la nonne : je viens de poster à l’instant. C’est pour ça.(et puis 11h, c’est encore le matin, on est d’accord.)
    Le but de la séance était de vérifier s’il fallait se fatiguer pour être en forme.

    le 19 avril, 2011 à 10 h 48 min
     
  • Quand t’as annoncé l’aquabike, je m’attendais vraiment à ça : http://www.adaskin.com/Oahu/sm_waikiki_water_bike02.jpg , mais t’as trouvé le summum du non sens, respect :D

    le 19 avril, 2011 à 10 h 52 min
     
  • Nico : Mouarf… Mais oui, mais non. Si on avance, ça a déjà trop d’intérêt.

    le 19 avril, 2011 à 10 h 53 min
     
  • Très juste.

    le 19 avril, 2011 à 11 h 02 min
     
  • La vraie question étant: les scientologues pratiquent-ils l’aquabike?

    le 19 avril, 2011 à 11 h 03 min
     
  • Déjà que j’avais pas compris le com’ de la Nonne, je ne comprend pas la dernière photo …

    Pour les moignons, cela relève du soft fist-fucking, bande d’acromotophiles…

    le 19 avril, 2011 à 11 h 05 min
     
  • http://www.grazia.fr/beaute/Conseils-minceur/Premier-cours-d-aquabike-46144

    le 19 avril, 2011 à 11 h 11 min
     
  • Aaah l’aqua bike…1er argument vanté par la salle de mon quartier quand je suis allé prendre des renseignements : « On est la seule salle de Lyon à en avoir ». Mouais ça m’avait pas convaincu à l’époque!

    En tous cas n’hésite pas pour un 4eme épisode, c’est toujours aussi plaisant à lire!

    le 19 avril, 2011 à 11 h 12 min
     
  • Je me suis revu il y a 10 ans à la salle de muscu, après un gros régime…
    Non monsieur pas taper :(

    le 19 avril, 2011 à 11 h 19 min
     
  • Comme Popol pour la photo, pour le moignon c’est plus Herbjørg Wassmo qui me vient.

    le 19 avril, 2011 à 11 h 31 min
     
  • Chapeau, c’est encore plus vicieux que le spinning!

    Et l’ajout de l’eau c’est pour pas que ca sente le sueur c’est ça? Ou pour refroidir?
    Ou juste pour avoir l’air encore plus échevelée après? ;)

    Merci de ce reportage de l’extrême et de donner de ta personne pour faire avancer la Connaissance!

    le 19 avril, 2011 à 11 h 34 min
     
  • Mais est-ce que tu devais porter un bonnet/capote en latex?

    le 19 avril, 2011 à 11 h 43 min
     
  • Waouhhh le regard à la Kelly Kapowski :D
    Tu peux nous le faire en vrai ?? :p

    le 19 avril, 2011 à 11 h 50 min
     
  • Popol et Laurent : photo preuve.

    Pierre : je pense que d’ici la fin de l’année y’a 10 salles par ville.

    Tchiki-to : pour refroidir, c’est très bien. C’est un peu le principe de Fukushima appliqué au sport.

    Melissa : c’est justement un des avantages non négligeables, on n’a pas à avoir une tête de gland en portant un bonnet de bain.

    le 19 avril, 2011 à 11 h 55 min
     
  • « Et à un moment le prof demande d’une voix hyper forte : « ON AIME LE SPORT ? » Et là, c’est sorti tout seul. J’ai crié, mais genre crié, « NOON ». Y’a eu un silence.  »

    J’ai explosé de rire. Réellement.
    Je suis définitivement étiquetée comme « tarée qui rigole devant son PC…Seule ».
    Merci, c’était génial. ;)

    le 19 avril, 2011 à 12 h 08 min
     
  • Je suis a peu près sur que les scientologues ont des séminaires pour apprendre a faire du vélo. Tu pourrais y aller, mais non, tu préfères ne pas t’améliorer alors qu’ils te tendent généreusement la main avec leur offre a 2990 euros TTC pour le weekend « Vélo facile en regardant un chat »…

    le 19 avril, 2011 à 12 h 15 min
     
  • L’eau c’est surtout parce qu’il faut fournir plus d’effort que dans l’air pour faire le même mouvement (frictions toussa), ya qu’a tenter de piquer un sprint en ayant de l’eau rien qu’à la taille pour bien le sentir.

    le 19 avril, 2011 à 12 h 29 min
     
  • Trop d’effort pour une réalité éphémère parce que l’humain veut une vie excitante au prix de sa propre mort.

    le 19 avril, 2011 à 12 h 41 min
     
  • Faut dire que tu fais fort là!:)
    Je commmence à me demander si tu n’es pas maso! Mariner dans la javel en bougeant comme un hamster, avec du monde autour, et un reluqueur vicieux et tortionnaire en prime, et tout ça pour 200 à 300 euros l’année! Pour la coordination, j’ai le souvenir de toi en train de rire avec les bras dans une émission de télé, j’ai tout de suite pensé à ça :
    http://www.dailymotion.com/video/x6bs56_la-maison-de-toutou_fun

    Tu devrais pêcher comme zouzou. :p

    le 19 avril, 2011 à 13 h 20 min
     
  • il y a des séances aquabikes dans la piscine ou je vais nager. j’était perplexe la première fois ou j’ai vu « l’engin le plus useless » qui soit: le pédalo sans flotteur !

    le 19 avril, 2011 à 13 h 24 min
     
  • mal aux muscles => Doliprane

    le 19 avril, 2011 à 14 h 02 min
     
  • Ah non, l’engin le plus useless qui existe est bien celui-ci

    http://www.youtube.com/watch?v=KxaWvJ-ziXA

    Bonne continuation pour le blog. Il me fait hurler de rire à chaque post (le voyage en Grèce, épique !) et la pièce de théâtre, n’en parlons pas.

    le 19 avril, 2011 à 14 h 19 min
     
  • trop bien ce post !

    le 19 avril, 2011 à 14 h 36 min
     
  • Aqua qqch = technique développée par Christian Vander (qui lui s’est entrainé à faire de la batterie dans une piscine).

    le 19 avril, 2011 à 14 h 44 min
     
  • Excellent.
    http://deconstructingtonino.blogspot.com/2011/03/le-sport-le-plus-con-du-monde.html
    Je t’ai croisée, là-bas, il me semble.
    Personnellement, plutôt mourir que de me taper Musclor.
    Et tant que j’y suis, très bons papiers sur La Sciento.

    le 19 avril, 2011 à 15 h 04 min
     
  • Les anglais sont les specialistes des sports les plus cons. Un exemple edifiant: le ferret legging, tres populaire chez les (ex-)mineurs du Yorkshire entre autres.
    http://en.wikipedia.org/wiki/Ferret_legging
    http://www.youtube.com/watch?v=KPQ6TuvqX7w
    Du sport et des animaux en liberte, la combinaison ideale…

    le 19 avril, 2011 à 16 h 01 min
     
  • Ça m’a rappelé la tendre époque où je pratiquais assidument l’aquagym.
    Des vieilles en plus, le vélo en moins, souffrance idem. Et y aller l’hiver par -15° aussi, un bonheur.
    J’ai quand même trouvé le moyen de m’y faire une entorse (oui oui, y’a des boulets en province aussi)

    le 19 avril, 2011 à 16 h 12 min
     
  • Défis : tu trouves ( ou fais toi même hein ) la photo d’un chat
    qui pédale sur un vélo
    le vélo dans une piscine
    le chat a de la cellulite
    le chat fait un regard méprisant

    Bravo pour tout tes articles.

    le 19 avril, 2011 à 16 h 57 min
     
  • Plié en deux ! Merki bien !
    Sinon, Kelly Kapowski, c’est juste le sex-symbol de mon enfance/pré-adolescence. A jamais indétrônable (à la rigueur, contestée par une Milla Jovovich fin 90).

    le 19 avril, 2011 à 17 h 54 min
     
  • Voilà qui remet à sa place l’aquabike. Déjà, en sois ça a l’air d’une super mauvaise idée.
    Etant un très mauvais élève de cours de sport, râleur, j’ai trouvé la parade. Je demande un programme à un prof de sport et je le fais moi tout seul. Ca demande de la volonté, et de ne pas trop remettre tout au lendemain.
    Sinon, la question qui nous brûle les lèvres, es-tu plus en forme depuis que tu pédales dans la flotte ou pas?

    le 19 avril, 2011 à 18 h 19 min
     
  • Aquabike >> aquabike sans selle >> aquabite >> aquavit >> vodka !

    Et le tour est joué ! Comme quoi, l’inconscient c’est quelque chose…

    Remember ? No sport ! :D

    le 19 avril, 2011 à 18 h 47 min
     
  • Au passage, je note que le fait de se prendre en photo avec son téléphone dans un miroir touche beaucoup plus de monde depuis l’invention de l’Iphone 4.

    Avant c’était réservé aux garçons qui voulait montrer leur muscle et aux filles qui voulaient montrer qu’elles étaient bien foutu.

    Maintenant c’est devenu un truc hype où ce qu’on cherche à montrer c’est l’Iphone 4 qu’on trouve trop joli.

    #jdisçajdisrien

    le 19 avril, 2011 à 19 h 50 min
     
  • Alors t’as modéré combien d’invectives scientologues depuis la diffusion de ce post?

    le 19 avril, 2011 à 21 h 26 min
     
  • Je ne suis pas psychanalyste, mais tout de même : « J’en ai même rêvé. En fait, j’ai rêvé que Giuseppe de Qui veut épouser mon fils avait un moignon comme Jamel Debbouze et qu’il me donnait un cours d’aquabike ».

    Pour moi, ça veut pas forcément dire que vous devez continuer à faire de l’aquabike. Je pense que c’est plutôt un message de votre inconscient pour que vous arrêtiez. Ou alors, à votre place, j’aurais peur de mon inconscient.

    le 19 avril, 2011 à 22 h 13 min
     
  • Je vous l’avais dit que le sport ne vous réussirait pas.
    D’ailleurs, vous le dites vous-mêmes, alors, pourquoi vous rendre dans ce monde aussi étrange que Mars ou l’hiver en Juillet ?
    Par contre, je serai curieux de savoir si les épouses des thétans s’appellent les thétons…….
    Je vous remet le lien de l’électrostimulateur que j’ai acheté afin de tonifier mes muscles sans faire de sport.
    Merci pour vos efforts !!!!!
    http://www.electrofitness.com/electrostimulateurs.html?cat=11&manufacturer=39&utm_nooverride=1&gclid=CK3S5qPVqagCFYYTfAody33pfQ

    le 20 avril, 2011 à 0 h 01 min
     
  • Bravo!
    Courage!
    As-tu croisé Claire-qui-réussit-tout? ;)

    le 20 avril, 2011 à 3 h 21 min
     
  • J’ai terminé de lire tes articles sur la scientologie (oui, à 4h45 et alors?), intéressant, comme d’hab.
    J’espérais bien y trouver du foutage-de-gueule-a-la-Titou.
    Chose excellemment faite d’ailleurs. (Merci.)

    Une question cependant.
    Après (ou avant) avoir fait un tel article salé sur eux, as-tu pensé au représailles éventuelles?
    Parceque, de ce que j’ai ouïe dire, ils n’ont pas peur d’utiliser harcèlement et pire sur leurs détracteurs.

    En tout cas, bravo pour cet article, t’es quand même courageuse d’avoir rencontrer ces malades.

    le 20 avril, 2011 à 3 h 51 min
     
  • S’empaler la chatte sur une barre en fer carrée. Ça m’est arrivé. Un Vélib et quelques gin tonic de trop. Pas la présence d’esprit de vérifier si le vélo avait une selle. Je monte dessus, m’élance (c’était en pente) et paf, je m’empale. On aurait pu croire que la forme phallique provoquerait plaisir – et bien non. Sachez le.

    le 20 avril, 2011 à 5 h 16 min
     
  • Egalement très pratique avec ce sport, c’est que même si on suduku personne ne le remarquera!

    Sinon, dans cet article vous évoqué un « dilemme (qui) aurait mérité une vraie réflexion ». Est-ce uniquement liée à la forme carrée ou à la nature de la composition de la barre proéminente?

    le 20 avril, 2011 à 8 h 53 min
     
  • Peut-on tomber amoureux de quelqu’un rien qu’en le lisant ?

    Je viens de me délecter de quelques uns de tes articles, et j’avoue avoir un début de réponse.

    Continue c’est du nectar !

    le 20 avril, 2011 à 13 h 23 min
     
  • Je suis fan ! Et puis le prof qui n’attend qu’une seule réponse, du genre « oh oui, j’adore le sport, j’adore me faire mal », ça me fait doucement rigoler :D
    Faut continuer et t’accrocher : c’est bon pour la santé (même si sur le coup, ça fait mal, c’est clair : ça te réveille des muscles, que tu savais même pas que tu les avais) et pour le moral !

    PS : tu savais que sur l’Iphone 4, que tu brandis fièrement, il y a une caméra frontale, qui permet donc de prendre des photos sans avoir besoin d’un miroir ? J’dis ça, j’dis rien… :P )

    Merci pour ces articles très drôles et agréables à lire. Vivement la suite :)

    le 20 avril, 2011 à 17 h 01 min
     
  • J’adore le mot de la fin !

    Pédaler dans l’eau c’est super dur, comprends pas que certains disent le contraire (???) Et si tous les muscles font bien c’est que tu as choisi le bon sport ^^ COURAGE, faut persévérer !

    PS : Je viens de me rendre compte que ma fille de 11 ans a le même regard hautement méprisant que toi. C’est une mode ou quoi ?!!

    le 21 avril, 2011 à 10 h 12 min
     
  • Si tous les muscles font MAL…

    (Mais pourquoi ai-je écrit « bien » à la place de « mal » ???)

    le 21 avril, 2011 à 10 h 16 min
     
  • Explosion de rire sur le « NOOON »…un de tes meilleurs posts si tant est qu’on puisse faire un classement.
    Sinon, est-ce que quelqu’un peut m’expliquer pourquoi les gens qui font des photos d’eux mêmes devant une glace ne retourne pas l’appareil???
    Sauf pour ceux qui ont un Iphone 4 ou là, c’est peut-être un parti pris artistique

    le 21 avril, 2011 à 10 h 19 min
     
  • « J’en ai même rêvé. En fait, j’ai rêvé que Giuseppe de Qui veut épouser mon fils avait un moignon comme Jamel Debbouze et qu’il me donnait un cours d’aquabike. »

    Le sport, c’est (vraiment) de la merde !
    http://www.youtube.com/watch?v=Ang6yXwIGTQ

    le 21 avril, 2011 à 13 h 14 min
     
  • Excuse pas encore lu ce dernier post mais j’ai pensé à toi en voyant ça :
    http://www.barnorama.com/hilarious-poses-of-chillin-cats/

    Bon je vais lire maintenant…
    Bibi

    le 21 avril, 2011 à 21 h 19 min
     
  • Alors que j’étais quand même la cible je n’ai jamais aimé Kelly, on peut même dire que j’éprouvais une certaine haine vis à vis d’elle. Ce qui me gêne le plus c’est que après quelques années on devrait pouvoir prendre un peu de distance vis à vis de la construction de la série et se rendre compte qu’objectivement c’était quand même la plus moche des 3.

    le 22 avril, 2011 à 12 h 31 min
     
  • il est bien tard – faire du vélo dans une psicine avec votre physique : t’as pas peur de devenir une crevette ? grise. Avec des yeux buschemi.

    c’est nul …j’aurais pas du venir… je suis nul en humour, mais c’est normal j’aime pas depuis tout petit , l’humour j’associe ça à une bande de costaudes qui humilie un pauvre garçon…

    Alors je vais sur les blogs, dans le forum, toussa toussa

    le 23 avril, 2011 à 22 h 12 min
     
  • C’est qui sur la seconde photo?

    le 24 avril, 2011 à 15 h 24 min
     
  • Merci, je me sens moins seule avec mes problèmes de coordination des mouvements / représentation dans l’espace / mouvements 3D. Ça pose de gros problèmes passé un certain taux d’alcoolémie, sauf si on prépare un casting pour une campagne publicitaire anti femmes battues.

    le 24 avril, 2011 à 16 h 35 min
     
  • Positive, pédaler dans une piscine reste plus facile que nager sur un vélo ;)

    le 27 avril, 2011 à 15 h 03 min
     
  • Kelly <3<3<3 en plus j'étais un garçon manqué à cette époque et j'avais la coupe de Zach morris!

    Georges.

    le 11 mai, 2011 à 10 h 40 min
     
  • Hahaha c’est à la maison Popincourt non ? Le musclor en question me fait chier ma race tous les vendredis après midi et j’arrive pas non plus à pédaler à l’envers (ça doit être psychologique…)
    Mais moi je regarde les grosses cuisses des autres ça me rassure !

    le 10 juin, 2011 à 22 h 15 min
     
  • Je suis ravie de voir que je ne suis pas la seule à souffrir sur ces fichus vélos !!! En général il me faut bien une minute pour comprendre ce que veut nous faire faire le prof (qui lui ne fait d’allusions lourdingues, ouf par contre il a loupé l’école du rire) Et là, grand moment de solitude quand je vois mes co-galériennes, quinquagénaires pour la plupart (bon j’exagère, on est au moins 3 trentenaires et deux dans la quarantaine sur une bonne douzaine) réussir les exercices et sortir relativement fraîches quand je ressors moi couleur écrevisse avec le coeur à deux cent battements minute !!! La vie est injuste ! ;-)

    le 16 septembre, 2011 à 19 h 04 min
     
  • Presque une machine à détester le sport que l’EPS. Et pourtant, ça fait tellement de bien d’y revenir…

    le 31 octobre, 2013 à 23 h 49 min
     

Poster un commentaire