Social

fil rss girls and geeks girls and geeks sur facebook girls and geeks sur facebook

Citations

Je crois que je suis à un tournant de ma vie.
-Moi, une fois par semaine
 

Cam

profil1

Les Archives

19 mai 2013

La Turquie, pays de la chantilly

Reprenons.

Je suis partie EN VACANCES.

Une décision d’autant plus folle que nous sommes partis avec Têtard. Après toutefois une légère hésitation et un avis négatif des services sociaux à qui nous avions exposé notre idée de le laisser dans l’appart avec un saladier de lait. (On reconnaît là la frilosité propre à toute structure bureaucratique. C’est con de leur part parce que ça a très marché pour Brice Nane Teinturier.)

Destination : Istanbul.

DSC01168

Disons-le tout de suite : je vote pour exclure les Grecs de l’Union européenne (rappelez-vous que les Grecs sont la lie de l’humanité) et les échanger contre l’intégration des Turcs (qui sont la crème chantilly de l’humanité, à la fois doux, légers et suaves). A ceux qui vont m’envoyer des articles du Monde Diplomatique sur la situation politique de la Turquie ou son régime carcéral, je réponds tout de suite que moi, je vous parle de contact humain, pas de démocratie.

DSC01175

Ceci étant, vu les déguisements pour enfants qu’ils proposent, l’idée de force de l’ordre a l’air assez ancrée chez eux

Je vous parle de repenser les critères d’entrées dans l’UE en prenant par exemple le degré de politesse des serveurs dans les cafés. De toute façon, on sait tous qu’il faut remettre l’humain au cœur de la politique. (Cette idée lumineuse est-elle de Jean-Luc Mélenchon, Christine Boutin, Ségolène Royal ou Louis XVI ?)

Faisons un point meufs qui portent des tissus sur la gueule. Parmi les Stambouliotes, elles sont assez nombreuses mais concentrées dans un quartier. Toutes les autres sont des touristes.

DSC01307

Notamment parce qu’à Istanbul y’a un poil de barbe de Mahomet. (Ca a l’air d’une vanne, ça a la saveur d’une vanne mais ça n’est pas une vanne.) (En fait, dans le palais de Topkapi, on trouve plein de reliques sacrées : le turban de Joseph, le bâton de Moïse, l’épée de David, le pot d’Abraham et donc des poils de barbe de Mahomet.) (Trésors immémoriaux que je n’ai pas pu voir rapport au fait que j’ai un enfant qui n’aime pas faire 2 heures de queue.)

Donc des cars de femmes voilées en voyage organisé. Certaines se permettent des excentricités comme celle-là qui avait un sublime sac à main en léopard rose par-dessus sa housse de couette.

20130505_135400

Souvent, elles sont venues entre copines.

DSC01303

Les Turcs sont aussi exceptionnels que les touristes sont cons. (Et je vous parle même pas des touristes français qui font des généralités sur les autres touristes, les Français quel peuple de langue de pute quand même.)

Comment s’exprime la connerie des touristes ? Par leur manie de prendre la pause devant chaque monument. Ca, c’est un truc que j’ai jamais compris. Par exemple ici la mosquée bleue.

DSC01293

Pourquoi ? Pensent-ils que leur présence ajoute une plus-value à l’édifice ? Qu’ils sont la pyramide de verre dans la cour du Louvre ? Ou alors, à l’inverse que la beauté du lieu va déteindre sur leur physique ingrat ? Avant, on pouvait se dire que c’était pour prouver qu’ils y étaient mais depuis photoshop cette option est  nulle et non avenue.

DSC01288

Un sosie de Nathalie Portman qui fait un auto-portrait.

« C’est fou ça, même dans une mosquée, je ressemble à Nathalie Portman »

Putain… Ca me rend dingue. Ca fait ressurgir ma vocation ratée de prof d’histoire. Le touriste arrive devant un mur, il prend une photo et il s’en va. Alors qu’est-ce qu’il n’a pas fait le touriste ? Pourquoi je suis toute furibonde ? Parce qu’il ne s’est pas laissé un quart de seconde pour s’imprégner du lieu, pour regarder, pour rentrer en lui-même, penser au sens de l’histoire humaine, s’extasier sur le fait que ce bâtiment sublime a vu passer les empereurs byzantins et les sultans, se demander quelle est sa propre place dans l’Histoire, ce que lui-même apporte au monde, se rendre compte que sa vie est futile et dérisoire et qu’il ne laissera aucune empreinte durable après sa mort. Mais à la place d’avoir ces saines pensées morbides, le touriste con, il prend une photo bien pourrave de sa connasse en train de faire une duckface dans Sainte-Sophie sans penser une seconde à l’empereur Justinien… Je te penderais tout ça moi… Et notons que le degré de beauferie est égal chez les touristes en shorts et chez les touristes matelassées du visage. (Dit la meuf qui a pris des photos de Copain-Kangourou dans Sainte-Sophie mais bon… c’est pas pareil, c’est pour un projet artistique.)

DSC01281

 

Point MILF : Bon, alors, pour le reste, l’entièreté de mon séjour a été déterminée par le fait de partir avec un têtard. (C’était ma première fois.)

Point positif : si vous avez un bébé et que vous avez envie de partir en vacances, allez à Istanbul. Je n’ai jamais vu des gens aussi extatiques de bonheur devant une poussette. C’était juste dingue. Et les hommes encore plus que les femmes. Ils t’attrapent ton môme pour le prendre dans leurs bras, ils l’embrassent, ils font des « gnougnougnou », ils gloussent de joie. Vous allez me dire que c’est un truc de bons commerçants. Mais déjà, à Paris, j’ai jamais vu un serveur heureux de voir débarquer une poussette. En plus, là, quand ton gosse chiale parce qu’il est énervé parce que… bah parce que tu manges, parce qu’il a pas eu le droit de boire de la bière, parce que tu l’as empêché d’aller jouer au milieu des voitures, les Turcs ne poussent pas des soupirs d’exaspération. Ils viennent le voir et s’occupent de lui pendant tout ton repas. Et ils ont presque l’air triste quand tu reprends ton môme pour partir. Dans les transports en commun, dans la rue, pareil, les gens t’arrêtent pour faire une caresse au bébé. Vraiment hallucinant.

C’est le moment où tu te rends compte de la culpabilité que tu as développée en France à l’idée de gêner à cause de ton gamin.

Il faut aussi savoir que Têtard est particulièrement sociable (et chiant mais c’est un autre problème). Il cherche le regard des gens, et quand il a réussi à le capter, il penche la tête en souriant, puis il envoie un bisou avec sa main (là, normalement, il sait qu’il a gagné) et après il fait des grimaces pour faire rigoler. Quand je le ramène dans sa poussette le soir, j’ai l’impression de ballader Miss France. Il a un sourire collé aux lèvres et il passe en faisant des gestes de la main à tout le monde. C’est une grosse attention whore mon fils.

En une semaine, on s’était assez bien habitué à ce que les gens jettent des pétales de roses devant têtard avant de se prosterner sur le passage de sa poussette. Du coup, dans l’avion du retour, quand il a pleuré au décollage comme… bah comme un bébé hein, on a été pour le moins surpris par la réaction d’une vieille conne assise devant nous. Elle a dit bien fort « mais elle crève de chaud c’te enfant » et d’un geste fort élégant nous a balancé une putain de lingette citronnée à la gueule. A cette seconde précise, le Chef a perdu le bénéfice sérénité d’une semaine de vacances. Il lui a hurlé « grosse pute dénégérée, espèce de connasse de merde ». Pouf. Il était dans le même état de nerfs qu’avant de partir.

J’avais quand même mal anticipé un truc pour ces vacances : ce que signifiait partager sa chambre d’hôtel avec un têtard. Comme monsieur ne s’endort pas dans sa poussette vu qu’il est trop occupé à essayer de choper toutes les meufs qui passent, que quand il est épuisé, au lieu de s’endormir (ce qui parait quand même à première vue l’option la plus intelligente), il se met à hurler comme s’il était possédé, il fallait rentrer le coucher à 20h. Sauf qu’il est incapable de s’endormir s’il voit ses parents dans la chambre.

Résultat, ceci :

DSC01309

Les parents SDF qui passent une heure tous les soirs à squatter la salle de bain et qui en sont réduits à bouffer leur BK sur le carrelage en attendant que le divin enfant s’endorme.

Et le matin, t’es réveillé par des « mamaaannnn ? », t’ouvres un œil et tu te rappelles que son lit est à 50 centimètres du tien et qu’il te voit très bien.

lit tetard

Photo prise le matin au réveil depuis mon lit

« Salut ma maman, tu fais quoi ? Tu dors ? »

Autant dire qu’on est rentrés claqués.

En prime, le deuxième jour, je me suis rappelée que j’avais oublié que depuis trois ans, je suis allergique au soleil. J’avais oublié parce que j’avais pas vu le soleil depuis trois ans donc. Bah là, je suis pas prête de l’oublier à nouveau vu la démangeaison à devenir dingue que j’ai eue. Je me suis payée un truc… mais un truc… imaginez la poussée d’acnée d’un adolescent qui aurait grandi à 25 mètres de Techernobyl. Voilà. Sympa et sexy. C’est donc à rajouter à la longue liste des anomalies de mon corps. Migraine, défenses immunitaires aussi solides qu’une barrière de corail morte, allergie à l’eau, allergie au soleil. Bref, allergique à la vie. Mais par contre, je suis naturellement mince. Je peux bouffer des hamburgers tartinés de pesto rosso et de foie gras, je reste mince.

DSC01335

 

Copain-kangourou réfléchissant à sa place dans le monde

partager ce post sur: facebook | twitter |

 

 

37 commentaires pour “La Turquie, pays de la chantilly”

  • La sosie de Natalie Portman, je valide. Et la photo du museau de têtard m’a fait mourir de rire !

    A part cela, je ne me suis pas seulement contentée de regarder les images et j’ai lu l’article. C’est juste que je n’ai pas d’enfants et que je ne suis jamais allée ni en Grèce, ni à Istanbul. Je suis seulement une étudiante fauchée qui passe ses journées à essayer de comprendre ses maths et qui fait des micro-pauses pour actualiser GirlsandGeeks en quête de nouveaux articles qui pourraient égayer sa journée.

    Merci pour ces quelques minutes de rire ! :)

    le 19 mai, 2013 à 19 h 02 min
     
  • Tinhy : bah c’est justement quand j’étais étudiante fauchée et que j’essayais de comprendre le monde que je suis partie en Grèce vomir sur les grosses cuisses d’une Allemande.

    le 19 mai, 2013 à 20 h 02 min
     
  • Merci merci merci pour ses quelques minutes de bonheur à te lire. ♥

    le 19 mai, 2013 à 20 h 36 min
     
  • Aaaaah oui je me rappelle ton vomi en Grèce ! Ah ah ah ! Titiou, j’adore ces petits bonheurs du web, quand une lectrice inconnue te dit qu’elle se souvient de ton vomi…
    bref. C’est un bien beau courage de partir comme ça avec votre piou. Je viens de jouer à 5h de TGV avec le mien de 2 ans, et j’ai trouvé un nouveau mantra à base de (popopopoooo) « amour inconditionnel amour inconditionnel amour… »
    Super belle photo des copines aux foulards !

    le 19 mai, 2013 à 23 h 47 min
     
  • Erdogan vient de jouir en lisant ces lignes.

    le 20 mai, 2013 à 5 h 27 min
     
  • …Mustapha Kemal aussi probablement, soit-dit en passant…

    le 20 mai, 2013 à 7 h 56 min
     
  • *qui a hurlé comme si tu étais en train de la violer ( quoique, ça peut se comprendre, mais on a sûrement voulu la punir de montrer des parties de son corps qu’on est censé garder pour soit lorsqu’on est un grosse Allemande… ).

    le 20 mai, 2013 à 8 h 16 min
     
  • Woaw il y a des Burger King en Turquie! La classe.

    Pour ce qui est enragés de la photo, perso je trouve ça plutôt marrant, ça fournit des occasions de photobombing plus fréquentes. Puis au moins maintenant qu’on met les photos de vacances sur facebook, on n’a plus à se taper les soirées diapos, ce qui est une incontestable victoire de la technologie sur les rites sociaux annihilants.

    le 20 mai, 2013 à 10 h 24 min
     
  • La dernière photo de Copain-Kangourou est un monument d’humilité !

    Merci pour le roman photos. :-)

    le 20 mai, 2013 à 10 h 34 min
     
  • Aaaah… Istanbul. Ville magnifique. Merveilleux voyage.

    Même si je garde un souvenir traumatisé du jour où j’ai fait la terrible erreur de sortir avec une robe qui m’arrivait un peu au dessus du genou parce que toutes mes autres fringues étaient sales… Plus jamais. (Je n’ai jamais eu autant l’impression d’être à poil en pleine rue de toute ma vie. C’était il y a huit ans).

    PS 1 : Ton fils est décidément absolument adorable.

    PS 2 : Je crois que j’ai un faible pour copain-kangourou. Je fais comment pour le pécho, dis ?

    le 20 mai, 2013 à 11 h 57 min
     
  • Chère Titiou
    je ne pense pas avoir utilisé le mot pute pour m’adresser, certes très vivement, à la dame du siège 27A. J’ai beaucoup de respect pour les travailleuses du sexe. Je reconnais l’utilisation du mot connasse, que j’ai peut-être agrémenté d’un qualificatif sur son âge. Si des lecteurs du blog se sont sentis insultés, je les prie de m’en excuser.
    Cdt

    le 20 mai, 2013 à 12 h 24 min
     
  • J’ai ris, sur la perte de bénéfice des vacances du Chef!
    C’est le problème de partir en vacances. On est d’accord que c’est plaisant de visiter, découvrir, glander, (culture tout ça) mais dès qu’on réfléchit à la question de sa position et de la position des autres vacanciers, c’est déjà foutu, on a gâché tout le plaisir ou alors on continue à manier l’auto-satisfaction de se dire que « nous on fait un tourisme différent… »
    Et puis, quand on fait le constat que le bénéfice est foutu à l’air assez vite, on se demande si ça a réellement servi à quelque chose tout ça! mais parfois on se souvient avec émotion d’endroits vus et ça nous réchauffe le coeur.
    je vais m’arrêter, je raconte n’importe nawak, je crois que je suis complètement déprimée avec ce temps et le fait que je doives encore écrire des cours… mais merci pour ta petite recré GandG! Encore!

    le 20 mai, 2013 à 12 h 49 min
     
  • Moi, je me les suis tapées les deux heures de queue pour entrer dans les salles d’expo du palais Topkapi; plus la file d’attente pour passer de vitrine en vitrine.
    Tellement passionnant que j’ai complètement zappé le poil de barbe de Mahomet.
    Je conseille plutôt le harem toujours gardé par d’authentiques eunuques.

    Avec sa photo dans la Mosquée Bleue, la sosie de Nathalie Portman pourra toujours prétendre qu’elle était doublure lumière pour « Free zone ».

    Dommage que Têtard n’ait pas vomi sur les genoux de la connasse de l’avion. Ca aurait fait un joli hommage.

    Et, pour te rassurer, je crois que n’importe qui devient albinos après cinq années passées à Paris.

    le 20 mai, 2013 à 13 h 51 min
     
  • Mais si le touriste ne reste qu’un quart de seconde dans ces lieux chargés d’histoire c’est peut-être justement parce que se demander quelle est sa propre place dans l’Histoire et se rendre compte que sa vie est futile est une tâche trop lourde et qu’il faut laisser ça à l’inconscient…
    Et prendre une photo d’un nounours dans Sainte Sophie, est-ce que ça n’est pas, par un effet de décalage, un moyen de faire baisser la charge créée par le lieu ?

    le 20 mai, 2013 à 14 h 10 min
     
  • Je me trompe ou tu es de plus en plus drôle ?

    le 20 mai, 2013 à 14 h 23 min
     
  • Quand je pense à tous les compliments que je te fais sans que ce soit dans le but de te pécho, c’est pas loin d’être du gâchis.

    le 20 mai, 2013 à 14 h 29 min
     
  • La photo du petit m’a fait penser à ce bien beau dessin de Lapuss’: http://tinyurl.com/mhobw2k

    Sinon, pour y avoir vécu quelque temps, je valide la Turquie à 100% et en plus, les grecs sont des (pauvres) cons.

    le 20 mai, 2013 à 15 h 33 min
     
  • Bon en Grèce aussi tout le monde aime bien les petits enfants ! Non je suis pas enervé. Sinon le grec ancien c’était parfait pour faire des petites siestes a midi. Et aussi pour méditer au sens de la vie en fin d’après midi de 5 à 6. Sinon il y a aussi la fameuse phrase en grec ancien que notre professeur adoré nous avait apris: ‘Ouk élabon polin, alla gar elpis éphè kaka’. Bon j’aime bien les turcs quand même…

    le 20 mai, 2013 à 15 h 42 min
     
  • Un article plutôt bien torché qui dit la vérité sur certains points, notamment la vraie nature du touriste français en Turquie. Vous auriez pu aller jusqu’au bout et reconnaître que les enfants, c’est objectivement de la merde ; c’est pourquoi je ne vous mets que 10/20.

    le 20 mai, 2013 à 16 h 05 min
     
  • Ah ah, terrible cet article. Ca résume hyper bien les vacances avec un grumeau !

    Nous rentrons tout juste d’une semaine en Crète avec le têtard de 6 mois et l’effet poussette/bébé n’est vraiment pas une légende. On a failli arracher le bébé des mains de la réceptionniste de l’hôtel pour qu’elle nous le rende…!

    Bon et sinon les crétois (ou crétins selon l’humeur) sont plutôt sympa… Y’a du avoir une mutation des grecs sur cette île !

    Pour finir, Epic achievement : 10h30 de retard pour notre avion du retour, du coup 12h à faire les 100 pas dans l’aéroport pourri d’Heraklion ! Qui dit mieux ?

    le 20 mai, 2013 à 18 h 19 min
     
  • Tout d’abord félicitations pour le travail fait sur chacun de vos posts, qui semblent toujours si spontanés !
    Un petit détail me chagrine ici, en toute fin de texte : le « fois gras » – really ?
    A moins que ce ne soit une spécialité turque ? ;)

    le 20 mai, 2013 à 18 h 39 min
     
  • Je suis définitivement fan et j’ai découvert Slate (que j’adore) grâce à ce blog !

    Bravo :)

    le 20 mai, 2013 à 22 h 25 min
     
  • La photo de copain-kangourou à sainte-sophie est juste magique.

    le 20 mai, 2013 à 22 h 41 min
     
  • j’ai longtemps cru que j’étais devenue allergique au soleil alors qu’en réalité j’étais devenue allergique à la crème solaire…

    le 20 mai, 2013 à 23 h 10 min
     
  • Les voyages en Turquie? Mais…ça hisse l’âme!

    le 21 mai, 2013 à 13 h 56 min
     
  • Sur la détestable attitude des touristes nombrilistes gâcheurs de panorama, il existait une BD de Tronchet sur le sujet, genre Raymond Calbuth à New-York…

    Sinon, c’est quoi comme type de kangourou ton copain-k ? un corgi ? :D

    le 21 mai, 2013 à 14 h 42 min
     
  • J’ai lu ton article sur la Grèce et la moussaka, j’ai failli m’étrangler de rire.

    Cependant, je me dois de rétablir la vérité :

    L’option 2 est plus qu’humainement possible, j’ai une amie qui m’en a fourni la preuve la semaine dernière en vomissant dans ses mains puis (dans un réflexe très étrange), ne sachant pas qu’en faire, se le foutant sur la gueule avant d’aller se rincer le visage au lavabo …. (elle était saoule, mais tout de même…)

    La justification du lendemain : « j’avais pas envie que la femme de ménage nettoie »

    le 21 mai, 2013 à 21 h 03 min
     
  • Rien à voir avec ton post (oui désolé) mais je ne sais pour qu’elle raison, quand je suis tombé sur cette page j’ai pensé à toi.
    Je me suis dit que ça te ferai marrer.
    http://www.topito.com/top-animaux-empailles-taxidermie

    le 21 mai, 2013 à 22 h 00 min
     
  • Ah les vacances, ça fait du bien!
    J’ai pas de tétard, mais je pense que je trouverais ça bizarre et limite malsain si des gens que je ne connaissaient pas se mettaient à le tripatouiller comme si ils n’avaient jamais vu de gosse de toute leur vie. Enfin c’est une question de point de vue, si il est aussi charmeur que ça c’est pas étonnant!

    le 22 mai, 2013 à 0 h 03 min
     
  • Très bon post qui fait remonter des souvenirs sur le partage de chambre d’hôtel avec enfant. Ah cette petite tête qui dépasse du lit-parapluie avec ses yeux remplis d’espoir, il va lui falloir un brief « Petit ours brun se lève tôt et s’occupe de manière autonome et en silence » (il existe mais ne s’appelle pas comme ça).

    le 22 mai, 2013 à 21 h 47 min
     
  • Clare : « Petit ours brun se lève tôt et s’occupe de manière autonome et en silence » ???

    Pedobear doesn’t make no sound…

    le 23 mai, 2013 à 11 h 43 min
     
  • C’est malin ca maintenant j’ai envie de partir en Turquie alors que je reviens de vacances… Sous la pluie, dans le Sud…
    Merci pour ces moments de rire, j’aurais bien aimé voir le tétard saluer tel un prince dans son carosse,
    Bonne soirée a toi!

    le 23 mai, 2013 à 22 h 40 min
     
  • Là on comprend, si ce n’était pas déjà fait, que ce blog ne s’appellera jamais girlsandgreeks.

    le 24 mai, 2013 à 13 h 05 min
     
  • Totalement HS mais je viens (enfin) de finir l’article sur Nabilla publié sur Slate. Ceci est donc une déclaration d’amour : Titiou, vous êtes mon idole !
    Il n’y a probablement que vous qui soyez capable d’écrire quelque chose d’aussi drôle et pertinent sur un sujet aussi vide de sens que la télé-réalité. Du coup, c’est nos vies qui reprennent du sens, parce que si on trouve une raison à l’existence de Nabilla, peut être sommes nous tous dignes de vivre ! =P Thankyu

    le 25 mai, 2013 à 15 h 06 min
     
  • Descend à Marseille: depuis 6 mois que j’ai un moutard, on a acquis une street credibility de fou: les mamies se levent dans le metro, meme les petits ados en survet’ t’accoste en disant: « il trop gracieux vot’ petit ».

    le 26 mai, 2013 à 8 h 33 min
     
  • AAAH ! MERCI ! MERCI ! MERCI pour ce coup de gueule vocation prof d’Histoire !
    Et merci pour tout le reste. C’est trop cool ici.(Je pourrais me lancer dans une déclaration enflammée mais je me retiens)

    le 31 mai, 2013 à 21 h 58 min
     
  • Il semblerait que votre passage ait provoqué un printemps tardif instanbuliote – c’est fou ce que cet adjectif sonne barbare comparé à la grâce turque – j’ai des origines turques :). Sinon, y’a une très belle mosquée à Damas, mais là c’est déjà le carnage.

    le 3 juin, 2013 à 21 h 53 min
     

Poster un commentaire