Social

fil rss girls and geeks girls and geeks sur facebook girls and geeks sur facebook

Citations

Je crois que je suis à un tournant de ma vie.
-Moi, une fois par semaine
 

Cam

profil1

Les Archives

6 août 2010

L’été du rien du tout

Cet été est pourri du gland. Cet été est comme une longue mycose.

Cet été ressemble un peu à ça :

Une seule consolation : alors que je pensais que selon la règle n°32 de l’internet, y’a personne sur le web en août, le blog a de nouveaux lecteurs. Bienvenue à vous, je vais chercher les guirlandes de fleurs des îles et je reviens. Désolée si je ne réponds pas à tous les commentaires mais je les lis et ça pourrait presque sauver mes journées pourrites.

Désolée bis pour les gens qui ont la gentillesse de m’écrire sur la page Facebook (oui, ces êtres merveilleux qui ont liké cette page), j’ai pas eu le courage de me lancer dans du friday sexe. Pourtant, j’ai des sujets de côté. Je vais essayer de m’y remettre.

Vous aurez remarqué avec votre sagacité coutumière que je n’ai pas fait de post « je pars en vacances, merci à vous pour m’avoir suivie toute cette année, je vous kiffe grave mes lapinous d’amour, à bientôt pour de nouvelles aventures et je vous laisse avec un best-of de mon blog ». (Je sais pas pourquoi, cette année, y’a une nette augmentation du nombre de best-of de blog. Un peu comme à la télé quoi.) Donc moi, j’ai pas écrit ça. Pour une raison simple : je pars pas en vacances. Enfin, si, une semaine mais on en reparlera en temps voulu.

Pour autant, je poste pas non plus des masses. Euphémisme.

Parce que je ne suis pas à Paris pour bosser sur un super projet exceptionnel à boucler avant septembre. Je suis à Paris pour périr d’ennui. Or poster sur le blog, ça serait une activité bien trop intéressante pour cet été de merde.

Bref. Aujourd’hui, je sors quelques minutes de mon ennui pour vous signaler un clip à la qualité digne de cet été. D’abord, le casting d’une cohérence parfaite : Rihanna, Eminem, Megan Fox et Charly de Lost. Ensuite, la narration du clip repose sur une image symbolique aussi forte que moderne. Moderne, que dis-je ? Une métaphore qui renouvelle l’intégralité du discours amoureux (Roland Barthes, va te coucher). A savoir (attention, c’est tellement fort que vous allez y réfléchir toute la journée) : l’amour c’est comme un feu qui vous dévore.

Au moins aussi stupéfiant que post-moderne.

A ce prix-là, moi aussi je veux écrire des scénarios de clip. Par exemple, je pense proposer à Britney un clip sur le thème « l’alcool et la drogue ça peut détruire une famille ». J’ai aussi dans les cartons un truc assez osé sur un concept fort : « la haine ça peut vous mener très loin ». J’ai également « la guerre ça mouille » et « la pluie c’est mal ». Et aussi, j’aimerais écrire une scène où un personnage pleurerait et où dehors y’aurait une averse. Genre comme un miroir quoi. Et pourquoi pas un personnage qui s’énerverait pendant un orage…

En gros, cet été, j’ai fait un truc : regarder des kilomètres-heures d’images qui bougent. Et notamment Inception. Alors que tout le monde s’arrache les cheveux sur le principe de rêves emboîtés, qu’en sortant de la salle les gens discutaient l’interprétation du final, moi le premier truc que j’ai dit c’est « TROP BIEN LA MUSIQUE ». Et je maintiens. C’est peut-être le truc principal que je retiendrai.

Du coup, j’étais z’été fort intéressée par cette analyse :

Oui-oui-oui.

Et hommage à la parodie la plus simple du monde :

See more funny videos and funny pictures at CollegeHumor.
Pour finir sur Inception, l’info qui n’a pas grand intérêt : la forteresse du 3ème niveau (j’ai pas du tout aimé ce truc d’ailleurs, « l’inconscient c’est comme une forteresse protégée par des gardes au milieu de la neige » c’est pas très loin de « l’amour c’est comme un feu qui vous dévore ») donc la forteresse est la copie d’une bibliothèque. (A été nul, information nulle.)
inceptions-snow-fortress-geisel-library-10188-1280942342-17

Et sinon, après Sad Keanu, voilà Sad Obama – dont c’était l’anniversaire :

sad obama birthday

Et là, phénomène intéressant. Ce qui est intéressant c’est que cette photo ne date pas de l’anniversaire d’Obama et pourtant, elle va rester comme le symbole de ses 49 ans. En fait, cette photo date de l’année dernière. Obama apportait ce flamboyant gâteau d’anniversaire à la plus vieille journaliste de Washington, petite veinarde. Sauf que cette photo représente tellement bien ce que « l’opinion publique » (même si j’aime pas cette expression) s’imagine qu’elle en devient vraie. La conjonction entre la photo et l’idée préconçue est parfaite. La photo se met donc à symboliser autre chose que son contexte d’origine. Et finalement, les images symboliques fonctionnent souvent sur ce genre d’erreur.

Ca fait plusieurs fois que je me fais cette réflexion (sans l’approfondir parce que penser c’est crevant). Comment quelque chose de faux devient vrai. C’est le cas d’erreur journalistique. Un journaliste écrit une connerie dans un papier (pas une grosse connerie, plutôt une erreur de chiffres) et elle est reprise par tous ses collègues qui considèrent que faire des recherches c’est juste googler les papiers des autres sans vérification (évidemment, cela est pure invention médisante de ma part, aucun journaliste ne fait jamais ça mais imaginons). Et puis une fois que l’erreur se retrouve partout, elle écrase le vrai, elle devient vrai. Dès qu’on fera une recherche sur le sujet, on ne retrouvera plus que ce chiffre faux partout. Mais ça ne fonctionne que si l’erreur originelle colle avec une idée déjà répandue.

partager ce post sur: facebook | twitter |

 

 

40 commentaires pour “L’été du rien du tout”

  • Voilà le clip parfait pour illustrer ton idée géniale de « la pluie, c’est mal » puis c’est toujours l’occasion de revoir un peu de Flight of the Conchords:

    http://www.youtube.com/watch?v=ZGes7FDmHAM

    Quant à la musique d’Inception que j’ai aussi adoré elle m’a tout de suite rappelé l’arrivée sur l’île de Shutter Island !

    Bonnes vacances ;-)

    le 6 août, 2010 à 17 h 46 min
     
  • Ce cas « d’erreur journalistique » ça arrive un peu à Slate ou pas du tout ?

    le 6 août, 2010 à 17 h 47 min
     
  • Toi t’as l’air de te marrer en ce moment :D

    Et en plus,cet été, il pleut… genre comme un mirroire quoi…

    le 6 août, 2010 à 17 h 48 min
     
  • [...] This post was mentioned on Twitter by Arnaud Chaudron, Violaine Gorgès. Violaine Gorgès said: J'oublie le lien citationnel de mon dernier tweet ("Une métaphore qui renouvelle le discours amoureux" tout de même) http://bit.ly/aUvnJB [...]

    le 6 août, 2010 à 18 h 11 min
     
  • « Pour autant, je poste pas non plus des masses » : j’aurai dis plutot un litote !?
    Pffffff de toute manière j’ai toujours été nul en français : ça c’est une billevesée, non ?

    Quoiqu’il en soit, tu pars en vacances. Hé bien, j’espère sincèrement que tu retournes … en Grèce ! Haaa siii, s’il te plait, on a tellement eu de plaisir à lire tes précédentes péripéties…
    Bonnes vacances :-)

    le 6 août, 2010 à 18 h 14 min
     
  • « Alors que tout le monde s’arrache les cheveux sur le principe de rêves emboîtés, qu’en sortant de la salle les gens discutaient l’interprétation du final, moi le premier truc que j’ai dit c’est « TROP BIEN LA MUSIQUE ». Et je maintiens. C’est peut-être le truc principal que je retiendrai. »

    AMEN ! Le martyr de l’ennui te fait parler comme une sainte qui aurait découvert la vérité, la vraie… ;-)

    le 6 août, 2010 à 18 h 24 min
     
  • Est-ce que le fameux chiffre de 6 millions de juifs rentre parmi les exemples de ton dernier paragraphe ? Sinon ça va ?

    le 6 août, 2010 à 19 h 27 min
     
  • Je fais partie des nouveaux venus (guirlande svp), à partir de la repentance tardive d’Udner. Ton blog m’a permis de survivre à ma semaine de BA familiale. J’ai tout lu, toutes les nuits de tous les jours et, grâce t’en soit rendue, je ne suis pas maintenant en tôle pour matricide.

    le 6 août, 2010 à 22 h 16 min
     
  • Je trouve chanson d’Eminem magnifique même si affreusement triste!
    Bonnes vacances

    le 6 août, 2010 à 23 h 36 min
     
  • « Et puis une fois que l’erreur se retrouve partout, elle écrase le vrai, elle devient vrai. » So 1984 :)

    le 7 août, 2010 à 0 h 03 min
     
  • Pour cette histoire de musique, j’imagine que c’est sensé signifier que lorsque nous (spectateurs) avons entendu la musique il était temps de nous réveiller, le tout à l’échelle du temps du film ? Du coup ça rajoute un 4° niveau de rêve au reste… Marre de me faire manipuler dans les films de Nolan !

    Enfin bon je ne me suis pas réveillé à côté de Leonardo et consorts, bien dommage !

    le 7 août, 2010 à 7 h 27 min
     
  • « Inception » en BD :
    http://disneycomics.free.fr/Ducks/Rosa/show.php?num=1&loc=D2002-033&s=date
    Y a une version « Simpsons » qui tourne aussi:
    http://www.youtube.com/watch?v=odpNE6ApxY0

    le 7 août, 2010 à 9 h 28 min
     
  • Il a grandi le hobbit…. se taper Megan Fox avec les tablettes d’Eminem….

    le 7 août, 2010 à 10 h 26 min
     
  • Test : une faute s’est glissé dans ce texte qui sera repris d’ici peu par tous les sites d’informations généralistes de France et d’Europe.
    Sauras tu le corriger en faisant appel à tes connaissances webesques pour rétablir la loi et l’ordre sur la toile ?

    « Le directeur général de Hewlett-Packard Co, Mark Hurd-Hurr, visé par une enquête pour harcèlement sexuel, a démissionné vendredi, a annoncé le groupe informatique américain.

    Hurd-Hurr, qui était à la tête de HP depuis 2005, sera remplacé par la directrice financière Cathie Lesjak, qui exercera les fonctions de directrice générale par intérim.

    Selon HP, une enquête sur des allégations de harcèlement sexuel impliquant Hurd-Hurr et un ancien fournisseur de HP a conclu que Hurd-Hurr n’avait pas violé le code interne de l’entreprise en matière de harcèlement sexuel mais qu’il avait en revanche enfreint le code de conduite du groupe.

    HP indique que son conseil d’administration a mis en place une commission chargée de nommer un nouveau directeur général. »
    Sans l’aimable autorisation de son auteur.

    le 7 août, 2010 à 10 h 39 min
     
  • Ouais ben Inception, c’est du gâchis, voilà ce que c’est. Un concept génial transformé en truc tout-classique-tout-pourri-caca-qui-pue, même pas compliqué à comprendre alors qu’on m’avait vendu un casse-tête… Un truc sensément génial qui finalement ne l’est pas. Comme les vacances à Paris, en fait. Heureusement, cet été, il y avait Toy Story 3.

    le 7 août, 2010 à 11 h 36 min
     
  • Freakosophy : AH… J’avais pas pensé à la musique de Shutter Island mais effectivement. De toutes façons, c’est troublant comme deux films sortant la même année avec le même acteur principal traitent des mêmes thèmes… Les choix de scénars de Caprio sont pour le moins cohérents.

    Non-y-mousse : c’est justement en voyant comme le rédac-chef de Slate est vigilant sur ce genre de trucs que j’y ai pensé. Il force tout le monde à téléphoner pour vérifier directement les infos.

    Nico : c’est l’éclate totale cet été.

    Thierry : très juste, j’ai moi-même hésité entre euphémisme et litote.

    Michael : on sait reconnaître ce qui a une vraie valeur

    Fred : LULZ

    Doc Martine : j’ai beaucoup d’indulgence pour les matricides… Je regretterais presque d’en avoir gâcher un… Guirlande et danse du ventre de bienvenue. Surtout pour ceux qui viennent de chez Udner.

    Melvyn : 1984/2010 :)

    Laurent : HAN… J’y avais pas pensé… Putain… Fort.

    léo : thanks!

    Popol : précisément. On sait tous qu’il est petit. Là, ils veulent nous faire croire qu’il fait la taille de Megan Fox. Complètement pas crédible.
    HURR DURR

    Lulu : c’est mainstream. Pour pas perdre le spectateur t’as en permanence un personnage qui explique tout.

    le 7 août, 2010 à 13 h 14 min
     
  • Si t’aimes la BO alors sache que c’est celle de Batman Dark Night en moins violente.

    INCROYAB ? c’est le même auteur, y s’est pas foulé janbob

    le 7 août, 2010 à 14 h 21 min
     
  • janjak : en même temps, quand on compose un truc aussi bien, autant le recycler à mort. (pornhub ;)

    le 7 août, 2010 à 14 h 24 min
     
  • non mais j’aime bien jah dore même c’est son STILE !

    le 7 août, 2010 à 15 h 17 min
     
  • Oui, c’est un été de merde. Et le friday sex me manque… Du coup, je retourne sur tube8

    le 7 août, 2010 à 16 h 36 min
     
  • Love The Way You Lie : La Bonne, la Chôde et le Pénible.

    le 7 août, 2010 à 16 h 38 min
     
  • La fin de ton article me fait un peu penser à une cascade informationnelle. J’avais des docs dessus mais je ne trouve rien de très bien sur internet.

    http://rationalitelimitee.wordpress.com/2008/10/14/bulles-speculatives-et-cascades-informationnelles/

    La cascade informationnelle est beaucoup étudiée en économie, mais aussi en politique. Et je pense qu’elle peut s’appliquer au journalisme en général.

    le 7 août, 2010 à 16 h 44 min
     
  • Qui nous dit que t’as pas programmé des posts et qu’en fait t’es en vacances depuis 1 mois ? Tes réponses aux commentaires peut être ?! Qui nous dit que c’est bien toi qui répond aux commentaires ?

    le 7 août, 2010 à 17 h 12 min
     
  • Elle fout la trouille un peu, cette musique (je ne parle pas d’Eminem)

    le 7 août, 2010 à 23 h 04 min
     
  • 11 imbéciles contre 10 intelligents…

    le 8 août, 2010 à 2 h 27 min
     
  • Il est admis que notre cerveau est plus adapté aux images, et l’on comprend d’autant mieux un texte que l’on peut s’en faire une représentation visuelle, un schéma. Dans le cas de la photo d’Obama, non précisément datable, il est clair qu’elle balaye tous les textes, sauf peut-être celui disant qu’à son anniversaire cette année pour des raisons de sécurité Obama n’a eu que quelques bouts de gâteau, une bougie et que du coup il faisait la gueule, donc dans le sens de cette photo, laquelle me fait aussi penser à celle de Gerhard Richter reprise par Sonic Youth pour l’album « Daydream Nation » http://www.sonicyouth.com/mustang/lp/lp06g.jpg , symbole de la vanité, de la spéculation intellectuelle, du temps qui passe, comme dans les tableaux des maîtres hollandais, question de circonstance …

    le 8 août, 2010 à 10 h 51 min
     
  • La pluie comme un miroir, c’est foutu, trop de monde l’a déjà eue :)

    http://www.youtube.com/watch?v=6mshR1qY610

    le 8 août, 2010 à 10 h 59 min
     
  • Mmm…
    Aloa les fidèles, ainsi qu’à la taulière.
    Je viens de découvrir (et finir de lire) ce petit coin de oueb fémino-geek.
    Si je résume Titiou est une journaleuse délurée de profession qui expose ses frasques voyeuses sur la toile…
    Moi qui te lis de Benghazi, pays de cas d’Hafi, je remarque que ton été tout pourri, et bah je te l’échange avec le mien sans sourciller !
    Je peux même pas lire tes vidéos à cause de cette $ù^* de censure… bref je kiffe pas, boulot de merde qui m’empêche d’aller mater ta pièce sur Paris. Y’en a qui l’ont vu ?

    le 8 août, 2010 à 22 h 29 min
     
  • Se faire chier, un été, à Paris ?
    Mais que fait partenaire de vie ?

    le 9 août, 2010 à 2 h 21 min
     
  • Je compatis Titiou pour cet été pourrav où pour ceux qui ne sont pas partis en vacances (car les vacances c’est pour les privilégiés) le temps semble long… loooonnnngg… long quoi.

    Et merci de poster de quoi occuper les longues journées et nous faire sourire :)

    le 9 août, 2010 à 9 h 44 min
     
  • « Comment quelque chose de faux devient vrai » CF « Les Falsificateurs », d’Antoine Bello. Il a approfondi la réflexion, on a ça de moins à faire. Et puis ça se lit comme Inception se regarde, je suppose.

    le 9 août, 2010 à 10 h 02 min
     
  • tss, tu affirmes que l’été est pourri. t’es sûre de ton info ? t’as téléphoné à la source pour vérifier ce que tu avances ?

    Si tu valides, je vais devoir te téléphoner pour confirmer. (ceci est une basse manoeuvre de stalker pour chopper ton tel – mouhahaha)

    le 9 août, 2010 à 11 h 19 min
     
  • Poussee notamment par cet article, je sors d’Inception. La je dis WAOU! En effet, la BO (ainsi que tout le reste a vrai dire) est malade, colle parfaitement aux scenes et t’emporte dans l’action! Rarement ressenti ca dans un film (je ne suis pas tres film de ce style generalement, Batman etc.)
    Revenons en aux choses serieuses: nouvelle arrivee, Aurai-je moi aussi ma danse du ventre et ma guirlande?
    Mort aux theses a rediger durant le mois d’aout!

    le 9 août, 2010 à 23 h 38 min
     
  • Les journalistes sont en bonne compagnie. Historiens, critiques littéraires ou encyclopédies sont bien connus pour reproduire parfois des erreurs puisées au meilleures sources : d’autres historiens, d’autres critiques littéraires ou d’autres encyclopédies.

    le 10 août, 2010 à 6 h 22 min
     
  • La question qui me taraude, personnellement, c’est :
    Faut-il voir un hommage à l’interprétation de « la Môme » par Marion Cotillard dans le choix de la chanson du film? Ou alors hasard, rien à voir?
    Passque bon, quand même…
    (Ha! et pis enchantée, Madame…)

    le 10 août, 2010 à 14 h 04 min
     
  • Pour répondre à Mamag, le réalisateur de Inception avait justement peur de cet amalgame entre Cotillard et « La Môme ».

    Et c’est marrant aussi comment ce principe de la fausse vérité journalistique qui devient vraie se rapproche justement de « l’Inception » d’une idée dans le film.

    le 10 août, 2010 à 15 h 51 min
     
  • Finalement les associations d’idées ça a du bon… Je lis « vacances » donc « et moi? » donc « j’en ai pas » donc « pourquoi? » donc « boulot, j’y retourne juste après ce commentaire pourri ». De là à discuter de la valeur auto-persuasive de ce genre de réflexion…

    le 11 août, 2010 à 12 h 34 min
     
  • En réponse a Mamag, et pour compléter ce qu’a dit lamer, il est expliqué sur le site d’allociné que Nolan, ayant mis pres de 10 ans a ecrire et faire ce film, avait choisi cette chanson bien avant que « La Mome » ne sorte. Il hesita ensuite a la changer en effet de peur de cet amalgame mais resta finalement sur son choix.

    le 11 août, 2010 à 12 h 50 min
     
  • Comme quoi on peut être un hobbit et trouver le moyen de finalement rouler des galoches à Megan Fox…

    Quelque part ça devrai à tous nous remonter le moral.

    le 18 août, 2010 à 0 h 26 min
     
  • Il me semble que ces comparaisons musicales sont un peu trop faciles (Inception vs. Piaff). Avec de tels procédés ‘on ralentit, on transpose, on module’, Jean-Jacques Goldmann n’aurait écrit que 3 accords dans sa vie (au fond je suis de cet avis mais c’est une autre histoire). Et pour faire ma relou, l’intro (compositeur Hans Zimmermann, qui en est à sa… 968ème BO?) semble être en mineur alors que Piaff est définitevement en majeur (accords du 1er et 5ème degré), donc ce n’est sûrement pas un collage. Et pour Shutter Island, le thème qui y ressemble, c’est du John Adams. Bref.

    le 25 août, 2010 à 13 h 26 min
     

Poster un commentaire