Social

fil rss girls and geeks girls and geeks sur facebook girls and geeks sur facebook

Citations

Je crois que je suis à un tournant de ma vie.
-Moi, une fois par semaine
 

Cam

tartine

28 octobre 2010

Le top 10 des endroits qui poussent au suicide

Je pense qu’il faudrait faire un top 10 des endroits qui veulent notre mort parce que le capitalisme et les Francs-maçons trouvent qu’on est trop nombreux sur terre et cherchent clairement à nous pousser au suicide.

Je pense que si on faisait ce top 10, Leroy-Merlin serait hyper bien noté.

Déjà, un endroit qui vous conseille de TOUT assortir dans votre maison, c’est clairement un lieu malsain. Faites vous un appartement uniformément vert caca – des assiettes à la housse de couette. Ou uniformément bleu horizon. Ou tout rouge. Je voulais prendre en photo les suggestions déco mais j’ai eu peur que mon iphone gerbe sa carte sim.

Mais j’ai trouvé des exemples sur le site :

Capture d’écran 2010-10-28 à 18.08.20

D’abord, je pense qu’il faut qu’ils révisent leur définition de « tons chauds ». Ensuite « On se croirait aux portes du désert »… On se croirait surtout aux portes de La Mer de sable d’Ermenonville.

Tant qu’on y est à dire du mal, on va pas se priver de se foutre de la gueule du site de la Mer de sable – ils ont même pas pensé que ça serait plus classe de prendre un nom de domaine avec des tirets. Nein. Ils ont assumé, l’url c’est merdesable.fr. Et y’a pas à dire, ils savent vous donner envie d’aller vous faire piquer votre portable par des racailloux de 12 ans :

Capture d’écran 2010-10-28 à 18.15.42

Si ça c’est pas l’attraction qui fait rêver mes amis! Ca vaut bien le coup d’aller claquer 19,50 euros pour jouer à désembourber un 4×4 enlisé dans le sable.

Bref. Quitte à dire des trucs pas intéressants, revenons à Leroy Merlin. Moi, j’avais un problème de rideaux parce que j’ai une vie absolument fascinante en ce moment. J’ai passé 20 minutes à essayer de comprendre les différents systèmes d’attaches de rideaux – c’était bien utile de lire Baudrillard quand j’étais étudiante si c’est pour rien entraver à des notices d’emploi d’attaches de rideaux.

Après ces 20 minutes, j’ai craqué, je suis allée au rayon rideaux de douche (c’était vraiment une journée palpitante). C’est un mystère pour nombre de psychiatres en France mais le rayon rideaux de douche c’est toujours le rayon où je vais me réfugier dans ce genre de magasins. Je sais pas. Je m’y sens bien. A ma place.

Comme je pouvais pas non plus y rester toute l’après-midi malgré l’intense sensation de bien-être que me procurait la vue des attaches de rideaux de douche (ça c’est de l’attache qui encule, juste des anneaux en plastique qu’on peut tordre), j’ai décidé de remonter et d’affronter la file d’attente.

La file d’attente à Leroy-Merlin, c’est typiquement un endroit où quand tu poireautes, seule, en ayant mal au dos, les mains encombrées parce que t’as refusé de prendre un petit panier qui pousse à la consommation (c’est un truc de gens pauvres, même au supermarché, quand j’étais fauchée, je prenais jamais de panier, le chariot n’en parlons pas, je me disais que comme ça je ne pouvais pas acheter plus que ce que mes mains pouvaient tenir et allez savoir pourquoi, je pensais qu’il y avait une équivalence entre la taille de mes mains et le déficit de mon compte en banque). Donc, j’étais seule et fatiguée et j’attendais. Au début, j’étais calme. Un peu absente. Et puis j’ai commencé à regarder l’environnement autour de moi et là, là, j’ai ressenti la vacuité totale de mon existence. C’était un moment très fort.

Devant moi, y’avait ça :

IMG_0067

Je peux pas dire que j’ai eu envie de mourir parce que c’est pas vrai. J’avoue que j’ai quand même été prise d’une vague envie d’avaler des clous rouillés. Mais j’ai surtout senti que la frontière entre la vie et la mort, parfois, est incroyablement fine et perméable. Un peu comme cette ligne verte pas droite qu’on voit en bas de la photo.

Pour que vous saisissiez l’horreur absolue, je vous fais un tour d’horizon. Donc devant moi, vous avez vu. Au-dessus de ma tête, y’avait ça :

IMG_0068

Evidemment, ce qu’il faut comprendre ce n’est pas « à partir de ce point votre attente ne dépassera pas 5 minutes » (puisque je suis restée coïncée là au moins un quart d’heure) mais « à partir de ce point votre vie ne dépassera pas 5 minutes » (puisqu’au bout de 4 minutes sans avancer, je suis rentrée en état de coma cérébral).

Et à ma gauche, j’avais ça :

IMG_0069

D’abord, on notera que les meufs de C’est du propre, elles sont tellement moches que sur la couv ils ont été obligés de les dessiner (comme dans le générique). Ensuite, Une maison tout en couleurs pour Valérie Damidot c’est une maison qui va du jaune au rose.

A ce stade, j’ai réalisé à quel point ma vie était dénuée de sens, d’orientation, de force, d’intensité. Bref, de beauté.

Mais pourquoi ai-je attendu assez longtemps pour en arriver à ce constat ? Quel problème d’ampleur se présentait pour nous forcer à rester là à réfléchir à nos existences misérables et ridicules ? (Parce que j’ai bien vu que la meuf devant moi elle commençait à se rappeler le jour où elle avait montré sa culotte à son frère et qu’elle se demandait si son problème de frigidité était lié à cet épisode de sa vie.)

Une raison aussi simple qu’insupportable : l’intense besoin de communication des caissières qui visiblement avaient décidé de faire une pause entre chaque client et surtout de commenter leurs achats un par un.

« Ah! On s’attaque à la plomberie alors ? Vous vous y connaissez un peu parce que moi, j’ai essayé de changer un joint la semaine dernière blablabla ».

« Alors, c’est pour faire du jardinage avec ta maman, c’est ça ? »

La mère « non, c’est pour moi. »

« Oh c’est dommage. Ca amuse les enfants de planter. »

« Oui bin elle fera ça à l’école. »

« Ils font ça dans son école ? »

Là, la mère elle a juste décidé de ne plus répondre. Mais elle avait oublié que la caissière avait pris ses achats. Elle la tenait clairement en otage. Il y a eu un silence. Et puis la caissière elle a regardé plus attentivement les produits qu’elle bipait.

« Tiens… Vous plantez des radis ? »

« OUI. »

« Et ça marche bien ? Parce que moi je plante des tomates et c’est super. Ca pousse très bien. »

Mais va-bouffer-tes-radis-par-le-cul-radasse.

Là, j’ai été traversée par une fulgurance qui m’a fait tomber le moral dans les chaussettes. Dans 10 ans, dans 20 ans, dans 30 ans, je viendrai encore à Leroy Merlin, je serai seule, j’achèterai des conneries pour un appart dont je serai même pas propriétaire mais surtout, j’aurai toujours pas compris les différents systèmes d’attaches de rideaux.

Je frôlais donc le désespoir le plus complet devant la débâcle de ma vie future.

Et puis, j’ai tourné la tête un peu plus loin, vers l’avenir et j’ai vu quelque chose qui m’a redonné foi en l’humanité : des caisses entièrement automatisées. Des caisses où tu bipes toi-même tes articles, où tu peux payer sans échanger un seul mot avec un être humain. J’étais heureuse.

Je vous préviens, demain, je pense que je vais aller chez Franprix. On-va-bien-rigoler.

partager ce post sur: facebook | twitter |

 

 

43 commentaires pour “Le top 10 des endroits qui poussent au suicide”

  • Je sais pas quel Leroy Merlin parisien t’as essayé mais celui de Rambuteau est inroyablement flippant : 4 entrées, je sais pas combien de sorties, ça communique par le sous-sol on sait pas comment, je fais toujours une mini crise de claustro et d’angoisse quand j’y vais (juste pour 4 vis et une ampoule sinon c’est pas drôle)
    Au fait, t’as pris quoi comme rideau pour finir ?

    le 28 octobre, 2010 à 18 h 09 min
     
  • Essay la fnac un samedi apres midi plutôt :D

    le 28 octobre, 2010 à 18 h 58 min
     
  • Ben on dirait que c’est la mega forme en ce moment…

    Alors j’allais faire une blague style « c’est Philippe Croizon au salon du chocolat.. » Et je suis tombé sur pasdebraspasdechocolat.be.

    Ben du coup je veux bien t’accompagner dans le prochain endroit qui donne envie de se suicider, je ne mérite pas la vie.

    le 28 octobre, 2010 à 20 h 01 min
     
  • Je me rends compte en lisant tes divers billets que vivre à Paris, finalement, c’est ce qu’il y a de mieux si tu veux te faire chier un bon coup, voire devenir dépressif! (Ou pire en passant une après midi à L-M)
    Le pire reste quand même d’y bosser à Leroy Merlin, ca peut te pousser à suicider les clients tous les 1/4 d’heure (en particulier à La Rochelle).
    Et quels sont les 9 autres endroits de ton top 10?

    le 28 octobre, 2010 à 20 h 46 min
     
  • Titiou,

    Je t’aime d’un amour secret déjà depuis 15 jours, je me marie samedi prochain mais au vu de ce post, je n’y tiens plus, si tu veux être ma pacsonne, je quitte amant amis et patrie et suis prête (sur ton salaire) à vivre sous le chaud soleil de ton humour pour toute éternité (et en tout cas jusqu’à la découverte d’un autre blog aussi drôle que le tien).

    Dans l’attente de pouvoir échanger nos âmes et accessoirement nos impressions respectives sur les formulaires en ligne qui imposent aux dames de préciser si c’est Madame ou Mademoiselle alors que les hommes ne se voient pas sommés de choisir entre Monsieur et Jeun’homme,

    Je t’assure de mes plus ardents regards,

    Louise

    le 28 octobre, 2010 à 21 h 11 min
     
  • C’est horrible. Ca me fait tout pareil que toi ces magasins là. Et justement dans ma vie de maintenant, demain soir pour être précis (oui c’est programmé, ça fait 15 jours que je me prépare psychologiquement), je dois aller chez Casto parce que mon foutu lavabo a décidé qu’il ne voulait plus évacuer l’eau sans en foutre partout dans la salle de bain, goutte après goutte, le tout bien caché derrière un meuble à la con, qui ne se démonte pas et qui est moche (oui c’est bien de mon chez moi dont je parle). Et là, tu viens de ruiner tous mes efforts préparatoires à cette épreuve. Je sais déjà comment ça va se passer, la recherche du joint qui ne se fait plus parce que votre modèle de tuyau mon bon monsieur, ça n’existe plus depuis 152 ans, au moins, et puis votre tuyau il faut le changer, il est foutu et puis le siphon aussi vu qu’il est collé au tuyau pour jusqu’à la fin de l’éternité (il y a 152 ans, ils ne connaissaient pas les vis). Oh mon Dieu, pourvu qu’il n’y ait pas de ligne verte. Moi quand je panique, je vais au rayon des multiprises, ça me calme tout de suite normalement. Mais là j’irai aux rideaux de douche pour essayer, c’est une bonne idée je trouve.
    Pourvu que je ne meure pas.

    le 28 octobre, 2010 à 21 h 22 min
     
  • ho l’injuste! moi j’ai acheté une super cire chez LM, mon bureau etait tout bô brillant …avant …que je crache mon the par le nez a la lecture de l’iphone gerbant !!!

    le 28 octobre, 2010 à 22 h 04 min
     
  • Merci pour ce post! Désopoilant comme du Violette Leduc!

    le 28 octobre, 2010 à 22 h 34 min
     
  • Je sais pas si c’est le fait de rentrer à moitié bourré mais je crois que même sans ça j’aurais tapé une bonne barre sur: « va-bouffer-tes-radis-par-le-cul-radasse »…
    Oui me faut vraiment pas grand chose pour rigoler tout seul!

    le 28 octobre, 2010 à 23 h 48 min
     
  • MAIS POURQUOI TU M’AS PAS APPELÉE???

    le 29 octobre, 2010 à 0 h 14 min
     
  • Moi quand j’ai pas le moral je vais chez Casto (j’ai à priori pas le moral tous les samedi parce que j’y vais tous les samedi) et quand je demande un conseil à un vendeur, je tombe systématiquement que le mec le plus saoulé de l’univers qui mes répond un truc à côté pour bien me faire sentir que je l’emmerde et que globalement tout l’emmerde. Du coup j’ai encore moins le moral

    le 29 octobre, 2010 à 1 h 06 min
     
  • Dante n’a pas osé l’écrire mais Leroy Merlin est le dixième cercle de l’enfer celui réservé aux vivants pour les punir du simple fait d’exister. Rien que le nom… Fallait choisir les gars entre le roy arthur et merlin l’enchantier. Eh bah non accouplement sauvage de patronymes. Seule maigre consolation : la constante universelle qui fait que les Conforama sont toujours pires.

    le 29 octobre, 2010 à 2 h 19 min
     
  • C’est malin, maintenant je veux aller à Leroy-Merlin avec toi.

    le 29 octobre, 2010 à 7 h 40 min
     
  • Va chez casto, les caissières ne la ramène jamais !
    sinon mets des cartons devant tes fenêtres comme ça tu ne sera pas obliger de mettre des rideaux…

    le 29 octobre, 2010 à 9 h 05 min
     
  • Les simply market, qui selon la pub sont des endroits où le bonheur est partout, sont en fait des trous à rats où les caissières t’insultent si tu ne connais pas le prix des articles.

    le 29 octobre, 2010 à 9 h 35 min
     
  • Le vrai danger du Leroy Merlin, par rapport a un Franprix, c’est que l’endroit regorge de matériel pour passer a l’acte:
    Ampoule et baignoire, taille-haie, poele a bois, corde et tabouret, etc.
    Essayer de se suicider a la brandade de morue en conserve, c’est un coup a vous faire préferer la vie, finalement ;)

    le 29 octobre, 2010 à 10 h 00 min
     
  • Alors en gros si j’ai bien compris, Leroy Merlin c’est horrible ? Le scoop ! Lancez les rotatives, le monde doit savoir !

    Prochain épisode : le buffet de l’hôtel à 199 euros la semaine tout compris à Djerba en Tunisie était pas terrible ?

    le 29 octobre, 2010 à 10 h 47 min
     
  • Sur le site de LM, il y a un document à télécharger, « J’installe des barres à rideau », qui présente des rideaux verts à poser dans une pièce verte éclairée par une fenêtre verte, avec un crayon vert, une perceuse verte, un niveau à bulle vert et une scie verte. En option, il y a des rideaux gris, mais ils doivent être attachés avec des étoiles vertes.

    le 29 octobre, 2010 à 11 h 36 min
     
  • Bah moi j’ai franchement rigolé en tout cas. Merci beaucoup!

    le 29 octobre, 2010 à 14 h 32 min
     
  • Et ben Titiou ça n’a pas l’air d’être la grande forme en ce moment, tu m’en vois tout tristounet…
    Maintenant si c’est ce que je pense que tu suggères -ou si ce que je suggère est bien ce que tu penses…hmmm…pas super claire ma formulation, on sent bien l’absence d’études à teneur littéraire, mais je sais monter des rideaux et utiliser jdownloader ^^ – bref, si ma supposition à propos de ton insinuation est correcte, je ne peux que te renvoyer dans les archives de ton blog, pour que tu constates par toi même que, non, tu ne seras pas retrouvée morte, seule, vieille fille mangée par des lolcats pendant que ton portable à la batterie épuisée émettrait les dernières notes d’un rickroll youtubien…non miss…
    Donc hold on, avale de la hagen dass ou tout autre palliatif adéquat, bosse comme une tarée pour Slate, ou au contraire, glande comme jamais, bref, fais tout ce que tu veux sauf tomber dans la dépression.
    Remember, nous on t’aime, et on sait que tout il ira mieux et que tout il finira très bien, et que même que ça ressemblera à un scénario de Marc Lévy mais que c’est pas grave, et qu’on en rigolera tout plein plus tard.

    Tout plein de pensée positive et de chantilly power dans ton coeur comme dirait l’autre.

    4ddicted

    le 29 octobre, 2010 à 14 h 58 min
     
  • you should love this top!

    http://www.topito.com/top-10-des-videos-de-chats-qui-font-humm-miam-miam-miam-en-mangeant-sisi

    le 29 octobre, 2010 à 15 h 19 min
     
  • Arrêtez avec vos paroles de réconfort, elle a raison, Leroy Merlin c’est le Mal.

    En fait non : plutôt, c’est le Samsara, le monde matériel vu par les bouddhistes, dans toute sa vacuité. Mais c’est aussi une occasion unique de progression spirituelle, à condition de ne pas se réfugier dans les paradis artificiels, comme en particulier le rayon des rideaux de douche (dont Atisha dénonçait déjà l’attrait trompeur, bien que la traduction tibétaine soit approximative).

    le 29 octobre, 2010 à 16 h 26 min
     
  • Il n’y a qu’à être riche ! Comme ça ce sont les ouvriers qu’on paie pour retaper la maison (dont on est propriétaire of course) qui se tape la pénible séance chez L.M.

    Ces pauvres… faut toujours TOUT leur expliquer.

    le 29 octobre, 2010 à 17 h 33 min
     
  • Je suis d’accord, Leroy Merlin, c’est tout pourri, y a pas de pancartes pour indiquer le titre de la rangée, et il faut toujours demander ce que tu cherches à un mec qui n’est jamais là. Perso, je vais chez Casto.

    le 29 octobre, 2010 à 19 h 01 min
     
  • Bonjour Titiou,

    nouvellement parisien, je me demandais si tu avais d’autres adresses bricolage un peu moins dépressives.
    Et d’autres part, je m’intéresse de près au théâtre (comme tu as pu le remarquer si tu es venu sur mon blog) et je me demandais si tu était de la famille de Jacques Lecoq ?

    le 29 octobre, 2010 à 21 h 42 min
     
  • Il faut se méfier des rideaux de douche: il y a toujours un couteau derrière, prolongé d’un bras mal intentionné.
    http://www.youtube.com/watch?v=C2V8Zt77Bgk

    le 29 octobre, 2010 à 21 h 57 min
     
  • Bah dis donc Bella, tu tapes une sévère déprime pour en arriver à blogger sur LM…
    Note que je ne partage pas ton point de vue. Pour ma part le guichet de La Poste reste le supplice ultime et un avant-goût de l’enfer.

    Bah, si tu veux, je te les installerai tes beaux rideaux.

    le 29 octobre, 2010 à 23 h 07 min
     
  • Comment ça ? Comment peux-tu dire que Daniele (ou Beatrice, enfin la blonde) de « C’est du propre » est moche ? Certes, le temps est passé par là mais elle représente mon idéal de la GMILF (attention nouveau concept, j’ai déposé le brevet) : Grand Mother I Like To Fuck.

    le 30 octobre, 2010 à 6 h 48 min
     
  • Moi quand j’y vais c’est avec mon grand père. Comme il drague les caissières (il a 82 ans) on passe super vite!

    le 30 octobre, 2010 à 13 h 33 min
     
  • Ahhh le Leroy-Merlin de Rambuteau ou comment pousser les gens à la consommation. Les seuls trucs vraiment utiles, pour lesquels je vais généralement chez Leroy-Merlin (genre perceuse, bidules électriques…) sont planqués au fin fond du magasin, loin derrière les 4 étages de conneries inutiles allant du stiker ultra laid à coller sur son miroir (comme ça après tu peux plus voir ta gueule, c’est très intelligent) au tapis imprimé vache. C’est vraiment un délice. :D

    le 31 octobre, 2010 à 9 h 33 min
     
  • Il ne manquait plus que le passage où tu achètes des trucs lourds, encombrant, en bref chiant à porter, pour que la vie vienne te rappeler un peu plus sournoisement que LM, c’est vraiment pas un endroit pour femme célibataire.

    Sachant que la météo de l’iPhone vous prédit un temps tout gris sur la semaine (vous parisien, pas moi, faut bien des avantages à être délocalisé), qu’on s’approche à grand pas de l’hiver, je ne vois pas ce qui pourrait te redonner foi en la vie.

    Un pti essai quand même :

    http://www.youtube.com/watch?v=OOaIt_8O_PY

    Et puis confirmer comme beaucoup que c’est ce qu’on a lu de plus drôle ici depuis un bon bout de temps (ce qui ne veut pas dire que le reste ne l’est pas).

    « La lose vous va si bien » …

    le 31 octobre, 2010 à 10 h 09 min
     
  • /sprint vers les archives
    /clap

    le 1 novembre, 2010 à 23 h 44 min
     
  • Pas de nouvelles de la blogueuse-enquêteuse depuis le 28 dernier?
    A mon avis elle est retenue en otage chez Franprix ou Ikea ou Brico-Eden.
    Mais que fait Sarkozy?
    Exigeons sa libération immédiate sans condition!
    (celle de Melle Titiou ça va sans dire)

    le 3 novembre, 2010 à 14 h 22 min
     
  • Quitte à passer pour Phlegyas, j’aime bien discuter avec les caissières mais pas forcément à Leroy Merlin (y’en a pas chez moi j’habite très en province).

    le 3 novembre, 2010 à 22 h 21 min
     
  • Je reviens de relire ton article (j’ai fais une insomnie ça me condamne à relire des posts déjà lus chez les autres blogueuses)et du coup me voilà fort déprimée ! Je pense que tu niques les effets de mon traitement à l’Euphytose

    le 4 novembre, 2010 à 7 h 37 min
     
  • Moi je préfère les caissières, même si les supermarchés font exprès de ne pas en mettre assez pour faire des économies sur les salaires !

    le 4 novembre, 2010 à 7 h 47 min
     
  • La mer de sable a vraiment explosé son capital bonheur le jour où ils ont supprimé le palais des glaces. C’était l’endroit de France où il y avait la probabilité la plus élevée de voir ressortir quelqu’un avec un oeuf sur le front toutes les 5 minutes – voire un nez en sang. On aurait du en faire un monument historique.

    le 4 novembre, 2010 à 23 h 34 min
     
  • ce que j’adore avec la perception du monde qui nous entoure (et de la grande consommation) quand tu vis à paris, c’est qu’en d’autres endroits et leroy merlin de france ce phénomène se dissipe. Il m’est quand même arrivé la même à Toulouse 1 jour. Et j’étais en vacances (étant nantais, mais tlm s’en fout).

    Je concède qu’il se produit parfois cette impression de faire ses courses au commissariat. Mais si tu avais dans ton bagage bossé en caisse, tu saurais qu’on fait ca car les produits que les gens achetent sont assez caractéristiques de leur vie à un instant T. Le tout est de savoir les interpréter.

    Pour les caisses enregistreuses, vive l’ironie.

    le 6 novembre, 2010 à 5 h 20 min
     
  • Ça vaut pas cas*orama, pas le conseillers, ou alors tous pourris. un grand moment de solitude…

    BTW Titiou, j’ai un bon sujet sur 4chan stuveux :)

    le 6 novembre, 2010 à 10 h 09 min
     
  • http://face-replace.tumblr.com/

    Je pense que le principe du face replace pourrait te faire marrer ;)

    le 8 novembre, 2010 à 10 h 24 min
     
  • la revanche de keenan à 1mn23 ! http://www.youtube.com/watch?v=EeJ9FCadSPc&feature=player_embedded

    le 9 novembre, 2010 à 14 h 44 min
     
  • 1er constat: les Leroy Merlin du monde entier se ressemblent tous. Enfin bon sans aller jusqu’au Pérou, celui de Lyon respire autant la joie de vivre que le tien.

    Constat n° 2: tu n’as pas expérimenté la caisse automatique, sinon tu aurais sniffé un paquet de Rubson pour te calmer. J’imagine que ces caisses sont l’avenir….. dans un monde où Skynet aura décidé de détruire tous les humains.

    Bon, après avoir lu ton post j’ai décidé de ne pas aller chercher mon tube de silicone… mon bac de douche continuera a couler.

    le 9 novembre, 2010 à 15 h 00 min
     
  • … Yves Lecoq?…

    le 23 novembre, 2010 à 0 h 06 min
     

Poster un commentaire