Social

fil rss girls and geeks girls and geeks sur facebook girls and geeks sur facebook

Citations

Je crois que je suis à un tournant de ma vie.
-Moi, une fois par semaine
 

Cam

tartine

Les Archives

22 juillet 2010

Gawker, 4chan et Jessi

Je nous épargne à tous un énième résumé de l’essence de 4chan.

Arrivons plutôt directement à Jessi Slaughter, mini-pouf de 11 ans, devenue une martyre de l’internet. J’ai déjà raconté comment 4chan pouvait lancer des opérations de harcèlement d’anonymes qui ont juste eu le malheur de se ridiculiser dans une vidéo. Ici, c’est un très bel exemple. (Pour avoir toute la chronologie en français, ici y’a un très bon résumé – merci Romain!)

Jessi -> vidéos connes et putassières de pré-adolescente -> 4chan -> blagues.

Sauf qu’à l’échelle de plusieurs milliers de channers, autant dire une meute, on passe rapidement de « blagues » à « harcèlement ».

La première erreur de Jessi c’est d’avoir posté ces vidéos en se présentant comme une prostipute (en même temps, si les enfants de 11 ans étaient intelligents, ça se saurait). La seconde, c’est d’avoir persisté avec une vidéo où elle insultait 4chan. Plutôt que de suivre l’adage « don’t feed the troll », mini-whore a voulu jouer la dure. Et comme, bizarrement, ça ne calmait pas les choses, son papa s’y est mis aussi et à eux deux ils ont posté LA vidéo. Séquence affreuse type Confession intime où le père hurle pendant sa fille chiale.

(Je prends la version de la vidéo que Mad dog a sous-titrée.)


Jessi slaughter – After /b/ (Cyberpolice)
envoyé par Le_Mad_dog. – Plus de vidéos de blogueurs.

En fait, le père qui visiblement n’a aucune connaissance du web a réagi sur youtube comme s’il engueulait une bande de merdeux de 13 ans qui emmerdaient sa fille devant l’école.

En s’adressant à /b/, à 4chan.

Dans le Japon médiéval, on appelait ça un suicide.

D’autant que le papa a quelques légers problèmes de syntaxe qui ont donné naissance à deux phrases cultes et un mot interdit :
– « You done goofed » (vous avez été pris)

youdonegoofed

– « cyberpolice » (un mot qui a fait hurler de rire tous les channers)

Yus_OLOLOLOL

– et surtout « consequences will never been the same » (les conséquences ne seront jamais les mêmes) et qui est aussi beau que « all your base are belong to us » (toutes vos bases sont nous appartiennent).

jessi

Et si on mélange tout ça dans un beau meme, on obtient :

cyberpolice

En tout cas, ça n’a pas du tout plu aux channers de se faire traiter de connards frustrés et la situation est arrivée à un tel point (la famille se plaint de menaces de mort et coups de téléphone anonymes) que Jessi et sa famille sont placées sous protection policière.

Finalement, rien que de très classique.

Là où ça devient vraiment intéressant c’est quand le site Gawker s’en est mêlé. Site ô combien respecté sur le web et qui a raconté l’histoire en prenant la défense de la gamine et donc en attaquant frontalement 4chan et ses méthodes. En résumé, le journaliste pose une loi du web : on ne harcèle pas une enfant de 11 ans aussi insupportable et bête soit-elle.

Et là, on assiste à une scission du web. Des channers ont essayé de faire crasher Gawker mais ont échoué et surtout, le site a décidé de tenir bon en dénonçant toutes les attaques de 4chan et en incitant tous les internautes à parler de 4chan. Ce qui est particulièrement courageux de la part du journaliste en question, Adrian Chen, qui sait pourtant à quoi il se risque.

Les médias américains ont souvent critiqué 4chan. Mais tant que c’était de l’ordre Fox news VS /b/ ça n’avait pas grande importance, et il y avait un relent de « les grands médias traditionnels » contre « le vilain internet ». Cette fois, la donne est différente parce que ce sont deux acteurs majeurs du web qui s’affrontent. Il était inévitable d’en arriver là dans la mesure où l’existence même de 4chan soulève depuis plusieurs années la question de la liberté sur le web. Moot a toujours insisté sur sa volonté d’offrir un espace de liberté aux internautes et, malgré des réponses évasives, dans le fond, il a plutôt refusé d’intervenir pour imposer des règles – quand on lit les règles sur 4chan on comprend vite que c’est beaucoup de la rigolade :

4chanrules

Pour autant, dans cette affaire, simplement condamner 4chan me parait absurde. D’abord parce que 4chan n’existe pas. Quand j’emploie ce terme pour désigner certains comportements, c’est un abus de langage. Mais je me l’autorise parce que 1°) ça va plus vite, 2°) j’ai assez expliqué ces phénomènes pour qu’on comprenne de quoi je veux parler. 4chan n’est pas une communauté homogène, pas plus que le forum dit /b/. Ces dérapages concernent une minorité de ses utilisateurs, et sans doute ce que sur 4chan on appelle les « summerfags » (les gamins qui viennent uniquement pendant les vacances d’été parce qu’ils n’ont rien d’autre à faire à part toucher leur petite nouille). Ensuite, parce que condamner 4chan, c’est confondre la cause et les effets. Au final, ce site n’est qu’un immense forum, c’est l’infrastructure technique où des gens se retrouvent. S’ils n’étaient pas là, les crétins-harceleurs seraient ailleurs. (Ca me rappelle une mesure municipale dans je ne sais plus quelle ville. Il y avait des sdf qui dormaient sur des bancs publics dans un square. Le maire a alors pris une décision simple : il a fait enlever les bancs.)

Plus qu’une entité 4chan qui n’existe pas en tant que telle, ce qui est condamnable c’est un certain type de comportements.

En attendant, maintenant, quand on va sur /b/ on est accueilli par un joli « Good morning America » et des messages dégoulinants d’altruisme. (L’émission de télé Good morning today ayant fait un reportage sur l’affaire « Jessi lutte contre l’abominable 4chan », c’est la réponse de Moot. Toute en finesse.)

4chan

C’est pas du lulz. Juste du lol à l’ancienne.

partager ce post sur: facebook | twitter |

 

«                 »

 

39 commentaires pour “Gawker, 4chan et Jessi”

  • En meme temps avec un nom pareil, pas etonnant que Jessi soit devenue martyre.

    le 22 juillet, 2010 à 20 h 59 min
     
  • Parler de 4chan comme d’un forum alors que c’est une imageboard est un gimmick du parfait newfag autant que l’est le terme de cyberpolice.

    Et le coup du « c’est pas la faut de l’infrastructure c’est la faute de l’utilisation qui en est faite », c’est du même niveau que la NRA et son « Guns don’t kill people, People do ». Certes c’est avant tout le 4channer qui abuses, mais c’est l’anonymat et par conséquent l’impunité absolue qui permettent ces comportements. C’est la faute de 4chan, mais tant mieux, parce que c’était lulz.

    le 22 juillet, 2010 à 21 h 07 min
     
  • Le père qui se met à genou pour parler à la webcam me fait bien rire… Et il y a aussi la mère qui joue la voix off… Tout est culte…

    c’est sur qu’après ça : les conséquences ne seront plus jamais les mêmes…

    LOL

    le 22 juillet, 2010 à 21 h 10 min
     
  • Cette histoire est folle, autant que le sont tous les memes dont j’ai pris connaissance en lisant ton blog et quelques autres.

    J’utilise internet depuis 10 ans, depuis que je suis une gamine, j’ai compris comment ça marchait, à l’échelle de forums, de blogs ou de vidéos blogs où chacun a une opportunité de proposer aux autres une facette de sa personnalité qu’il est difficile de mettre en avant dans la vie extra-virtuelle.

    C’est compliqué de savoir quoi en penser, par quel bout prendre le problème, si c’est la faute de cette gamine qui n’aurait pas du s’acheter une webcam et balancer ça sur youtube, si c’est la faute de ses parents qui auraient du faire gaffe à pas lui apprendre des vilains mots, la faute de l’industrie de la musique qui balance en continu des mecs tous plus jeunes et efféminés les uns que les autres pour exploiter le crush que des petites filles en besoin de sécurité trouveront dans leur beau visage, la faute à internet, à 4chan et à ses membres haineux ou simplement avec une main un peu lourde sur Photoshop.

    La vie de Jessica n’est pas ruinée, c’est certainement un mauvais moment à passer, vite effacé par une nouvelle vidéo de Lindsay Lohan ou par le nouvel ado qui trouvera le moyen de se foutre la honte en disant n’importe quoi sur internet.

    Je suis d’accord avec toi quand tu dis que les personnes qui ont mis en place ce lynchage l’auraient fait n’importe où, je pense aussi que l’être humain est fait comme ça. C’est plus facile de se foutre de la gueule d’une fille moche quand on est assis à une terrasse que d’aller lui dire dans les yeux. C’est vieux comme le monde, être méchant avec quelqu’un qu’on trouve inférieur, c’est juste la façon la plus rapide d’oublier qu’on est soi même imparfait. Internet est un amplificateur de ce phénomène et la question que je me pose c’est est-ce que ça doit nous faire peur ou est-ce qu’on doit juste admettre que ça fait dorénavant partie de notre vie et que les choses seront à jamais différentes.

    le 22 juillet, 2010 à 21 h 26 min
     
  • J’aime bien parfois ce que fait « 4chan » mais bon y’a des limites quoi. Si ça vire au harcèlement y’a un soucis quand même.

    le 22 juillet, 2010 à 21 h 35 min
     
  • Moi je dis tant mieux internet c’est pas fait pour les gamins, cela encouragera peut-être les parents à faire attention.

    La fille elle a 11 ans elle donne des infos perso a tout le monde et après on s’étonne des répercussions?

    le 22 juillet, 2010 à 21 h 39 min
     
  • C’est de la pression sociale à grande échelle, j’utilise souvent l’argument mais si tu te trouves à poil dans un village de 400 personnes, il y aura surement du commérage et peut-être une telle pression (pour une petite conne de 14ans) qui la poussera au suicide.

    Internet ne te rend pas plus con, mais il rend ta connerie plus accessible, disaient les oldfags…

    le 22 juillet, 2010 à 22 h 00 min
     
  • tf1.fr fait un article dessus, l’histoire se répand pas mal au lieu de rester sur l’internet. Je sens que ça va prendre des proportions idiotes à base de « loi de régulation de l’internet » et compagnie. CONSEQUENCES WILL NEVER BE THE SAME.

    le 22 juillet, 2010 à 22 h 15 min
     
  • Al Goon : le pseudo qu’elle s’était choisi était pire…

    Tantrice : un nouveau lecteur? En fait, dans tous mes précédents posts sur 4chan, j’expliquais que c’était un imageboard mais je me suis rendue compte que c’était nul comme explication vu que la plupart des gens ne savent pas ce qu’est un imageboard. Du coup, j’ai préféré choquer les puristes mais que les lecteurs comprennent.

    Alfie Bronx : on regrette un peu de ne pas mieux voir la mère.

    Sno : tout à fait d’accord.

    Nounours : y’a le meilleur et le pire sur 4chan.

    Devouring : c’est même pire. Les parents ne sont jamais aller regarder les vidéos de leur fille – même après que l’affaire se soit aggravée. Incompréhensible.

    Le Zang: right… T’as raison, y’a l’effet de masse.

    Beniche : c’est bien possible. Mais de toutes façons, en réalité, le net est un espace sur-légiféré. Une juriste m’avait expliqué qu’il y avait déjà un nombre impressionnant de lois.

    le 23 juillet, 2010 à 7 h 39 min
     
  • Bon résumé, mais on oublie l’essentiel : le rôle joué par la communauté Tumblr.

    Mais ça viendra, étant donné que /b/ n’est plus que l’ombre de lui-même.

    le 23 juillet, 2010 à 9 h 40 min
     
  • Congrats! you broke the Rules 1 & 2…

    le 23 juillet, 2010 à 9 h 46 min
     
  • Perso j’appel ça la séléction naturelle hein, C’est un vieux avec une barbe qui l’a dit….

    le 23 juillet, 2010 à 10 h 19 min
     
  • Ce qui me surprend le plus (parce que toute cette histoire à un gout de déjà vu, et ne sera sans doute pas la dernière du genre), c’est la vitesse à laquelle tout ça s’est déroulé. Selon le résumé, très bien fait, ça à pris moins d’une semaine pour passer de simple ado à persécutée de tout bord. Il y a quand même un truc inquiétant à voir le peu de temps qu’internet demande pour « détruire » la vie de quelqu’un…

    le 23 juillet, 2010 à 10 h 51 min
     
  • Consequences will never BE the same ^^

    le 23 juillet, 2010 à 11 h 09 min
     
  • C’est pas cool ce qui lui arrive.
    Par contre moi ce qui m’étonne c’est que pour une fillette de onze ans (avec piercing) le nombre d’expression qu’elle utilise (« gun in your mouth », « suck my dick » et autres légéreté) ou le fait d’être rester debout de minuit à 10 h du mat semblent montrer que les parents sont passés à côté de deux ou trois trucs de base du point de vue de l’éducation. Ce serait rigolo que, lors de son passage sur ABC ou autre média, un « journaliste » les force un peu à mettre le nez dans ce qui apparait comme un ratage éducatif complet.

    le 23 juillet, 2010 à 11 h 56 min
     
  • Très intéressant.
    Je dois dire que malgré mon jeune âge (et oui, je n’ai que 27 ans) je suis mais alors totalement larguée par des termes comme 4chan, /b/, ou encore meme, trolls…Comment fait-on pour se tenir à jour quand on ne « twitte » pas ou que l’on hante pas les forums?
    Je vote pour un glossaire dans un de tes futurs articles pour les débiles mentaux dans mon genre.

    Blague à part, le résumé by Mad Dog m’a parfaitement fait entendre la situation de cette pauvre gamine complètement idiote. Mais quel gamin de 11 ans ne l’est pas?
    Plus généralement, ça repose le problème un peu éternel de la liberté sur le web.
    Je suis globalement contre les lois liberticides mais comment empêcher ce genre d’histoires? Bien sûr, je suis d’accord, « les personnes qui ont mis en place ce lynchage l’auraient fait n’importe où ». Sauf que l’ampleur est différente. Faut-il supprimer les bancs pour que les SDF n’y dorment plus (pour filer la métaphore…)?C’est une chimère il me semble. Dans le cas présent, on se rend un peu compte que
    1-la gosse est écervelée
    2-ses parents idem
    3-y’a un problème d’éducation (on laisse pas sa gamine de 11ans poster des vidéos trash ou pseudo trash entre 00h et 10h du mat…)
    Mais je veux juste souligner que malgré le concours de circonstances, ça peut quand même arriver à des gosses plus « classiques »
    Combien de garçons et de filles de cet âge là se sont fait harceler au lycée pour une vidéo idiote ou un tag malencontreux?
    J’avoue ne pas savoir quoi en penser.
    Peut être éduquer nos jeunes le plus tôt possible à garder son intimité?…Pfff…chimère encore…

    le 23 juillet, 2010 à 14 h 39 min
     
  • Je tiens à remercier Jessi Slaughter, son père, sa mère, Dahvie Vanity, son groupe Blood on The Dancefloor (allez voir leur myspace, c’est collector), toute l’équipe technique de 4chan et bien sur Dieu sans qui rien de tout cela n’aurait été possible.

    J’ai rarement autant ri.

    Indispensable pour la plage : LE remix (audio)
    http://limelinx.com/files/4868f903f60b8b8aa709f9f8c144684e

    le 23 juillet, 2010 à 14 h 39 min
     
  • Consequences will never be the same!!haha

    le 23 juillet, 2010 à 14 h 40 min
     
  • Je savais pas qu’il y avait déjà un encadrement légal pour le web. Enfin je suppute que sans lois internationales, on ne peut rien contre rien, et c’est bien mieux comme ça. (cf ACTA)

    ps: je donne pas 3 jours à Nadine Morano, Levebvre ou consort avant de faire une sortie médiatique sur le sujet: http://bit.ly/9EGZX4

    le 23 juillet, 2010 à 18 h 39 min
     
  • Je suis surprise par le nombre de gens qui reprochent aux parents les problemes d’education de leur gamine. Des parents completement a la ramasse, c’est pas nouveau. Ce qui est nouveau, entre autres, c’est les nouveaux jeux potentiellement « dangereux » (internet,webcam) auxquels accedent leurs gosses sans etre prevenus par la communaute educative, ni etre encadres par les gens de la rue, comme peut parfois le faire un voisin qui va recadrer un gamin qui jouerait seul avec des petards dans la rue, par exemple.

    Mmh, Je suis pas sure d’etre comprehensible, desolee.

    le 23 juillet, 2010 à 18 h 47 min
     
  • @Sylvain : effectivement, 4chan, ou plutôt /b/ (moi aussi je me permets la personnification) à perdu énormément de sa puissance. Invasion des summerfags, certes… mais aussi et surtout médiatisation du site, qui a perdu énormément de son côté underground. Et c’est dommage. Parce que l’ancien 4chan n’aurait pas attaqué de cette façon cette gamine, et l’ancien /b/ aurait fait crasher Gawker. 4chan est mort, les conséquences ne seront plus jamais les mêmes.

    le 23 juillet, 2010 à 20 h 04 min
     
  • En même temps Jessy n’est pas complètement innocente non plus.
    Déjà son manque d’éducation est flagrant et elle a également posté des vidéos d’elle en culotte et soustif et aussi de la pornographie il parait mais à part quelques photos, dur de le savoir. Enfin, à 11 ans, dans les deux cas, ça ne se fait pas. Et puis les parents n’étaient même pas au courant de ses vidéos, de ses photos (plus que sexy, y en a une où elle a le sein à l’air.)

    De mon point de vue, 4chn n’est pas tout à fait le méchant sur ce coup. Bref, harcellement était de trop, mais peut-être que ça l’empêchera de recommencer et puis surtout elle le méritait. Au final je ne plains que les parents de cette fille et encore.

    le 23 juillet, 2010 à 23 h 03 min
     
  • en même temps , on peux dire que le premier 4chan de l’histoire de l’internet ce fut AOL et le « septembre éternel »

    depuis, les technologies ont évolué, mais l’emballement de masse , le lynchage sont restés les mêmes, avec en premier lieu la violation de cette vieille règle de la netiquette : ne pas diffuser d’infos personnelles.

    ce qui serait intéressant, ce serait de pouvoir analyser statistiquement les seuils de déclenchement d’un « meme », un peu peu comme l’avaient été les seuils de basculement des ex-régimes de l’est (% manifestants, vitesse de propagation des émeutes, etc). il me semble qu’il y a une branche spécifique des maths qui étudie les mouvements sociaux, qqu’un à son nom ?

    à vue de nez j’aurais tendance à dire que tres peu de personnes suffisent, de l’ordre de la centaine, mais sur les bons sites.

    le 24 juillet, 2010 à 3 h 00 min
     
  • Argggghhh.
    Elle est insupportable la gourgandine.
    De là à la menacer… La harceler, oui, cela mérite au moins ça. En attendant la sortie de Freddy L. avec sa finesse légendaire…

    le 24 juillet, 2010 à 3 h 02 min
     
  • Je n’avais jamais autant ri devant un post sur ce blog, c’est dire.

    le 24 juillet, 2010 à 13 h 27 min
     
  • Dans la réalité, le souffre-douleur est harcelé par des personnes du même âge voir du même sexe. Sur le web…

    le 24 juillet, 2010 à 19 h 11 min
     
  • C’est fou comme cette histoire a pu aller loin ! Mais au fond, je comprends pas que les parents aient laissé leur fille surfer un peu n’importe où sur le web !…

    le 25 juillet, 2010 à 13 h 11 min
     
  • Autant je ris de bon coeur devant les menaces du père et les petits commentaires de la mère, autant je zappe très vite les vingt secondes où elle parle, qui me mettent franchement mal à l’aise. D’ailleurs je n’arrive pas à regarder les vidéos supposées « marrantes » où quelqu’un s’humilie, quel que soit son âge, et surtout si c’est sous les caméras complaisantes de TF1 ou M6.
    ça me rend assez fier, finalement. J’ai un peu l’impression d’être un saint.

    le 25 juillet, 2010 à 14 h 15 min
     
  • Totalement d’accord avec padumatin, quand j’avais 11 ans je trainais déjà sur internet et sur des forums, mais y avait pas du tout la même culture de l’exhibition, Facebook n’existait pas et publier ses infos persos me (nous ?) paraissait invraisemblable.

    D’accord aussi avec Neamar, j’ai été très étonnée que 4chan fasse ça.

    le 25 juillet, 2010 à 21 h 43 min
     
  • Je suis pas d’accord sur le « conséquences will never be the same », cette phrase a une syntaxe parfaite.

    http://donttypegoogleintogoogle.tumblr.com/post/822656653/the-consequences-will-never-be-the-same

    le 26 juillet, 2010 à 6 h 28 min
     
  • C’est du lourd là.

    le 26 juillet, 2010 à 11 h 42 min
     
  • @ khalid: la syntaxe est bonne, mais ce serait plutôt le contexte qui est en jeu ici, tu ne dis pas a quelqu’un que tu menaces que les conséquences ne seront plus jamais les mêmes, en tout cas de mon point de vue ca paraît faux.

    Ensuite, pour répondre a Pikachu, je surfais moi aussi a l’époque ou j’avais 11 ans sur des forums et autres, et il suffit de prendre un exemple concret, mais caramail était tout aussi bourré de gens malsains que 4chan à l’heure actuelle, la différence c’est qu’a l’époque, les enfants étaient « éduqués » de manière a ne pas divulguer d’informations personnelles, du coup y’avait pas tous ces problèmes là :)

    Enfin bref je pense que Jessy, parents y compris, méritent ce qui leur arrive, mais ne vous inquiétez pas pour eux, la CYBERPOLICE veille !

    le 28 juillet, 2010 à 18 h 12 min
     
  • Il n’y a qu’un newfag qui peut s’imaginer que 4chan/b/ est mort. /b/ was never good.

    Par contre, c’est vrai que 4chan/b/ est de plus en plus mainstream. Mais bon, c’est pas comme s’il n’y avait pas d’alternatives plus intéressantes à 4chan.

    Typhon

    le 31 juillet, 2010 à 16 h 55 min
     
  • Provient du com de Sno : « C’est plus facile de se foutre de la gueule d’une fille moche quand on est assis à une terrasse que d’aller lui dire dans les yeux. »

    Quand la fille est une gamine de 11 ans qui se trémousse en faisant la pute, je ne vois pas pas bien où réside la difficulté d’aller lui dire en face.

    Sauf qu’évidement, cela n’arrive pas.

    Le sujet est circonscrit à Internet, seul espace où des gamines se comportent comme ça sans penser à ces fameuses conséquences qui ne seront plus jamais les mêmes.

    Ce qui me surprend le plus dans cette affaire (étant donné le pays concerné), c’est qu’aucune association ne se soit manifestée pour lancer une enquête d’assistance sociale sur les parents et les abus éventuels dont aurait pu avoir été victime la jeune fille pour être aussi stupide et dépravée (US point of view again) à un âge aussi jeune.

    le 2 août, 2010 à 13 h 56 min
     
  • Eating, loving, singing and digesting are, in actuality, the four acts of the mirthful opera known as the freshness, and they pass like bubbles of a grit of champagne. Whoever lets them break without having enjoyed them is a entire fool.

    Sent via Blackberry

    le 20 août, 2010 à 7 h 08 min
     
  • Ce serait ma fille, elle se serait pris une interdiction totale d’internet pendant un an et une paire de fessée. Pour le reste, changement du numéro de tel et on attend que ça passe.

    le 5 avril, 2011 à 23 h 16 min
     
  • Etmince: couper l’accès Internet c’est précisément ce que les services sociaux ont proposés lorsqu’ils ont, à plusieurs reprises, été amenés à rencontrer Jessi et ses parents depuis un an. Elle a été plusieurs fois placée temporairement dans un foyer social pour examen psycho, mais visiblement le situation continue de se dégrader, et son père est actuellement poursuivi après avoir blessé sa fille au visage en février dernier.

    Le harcèlement des channers & co semble pourtant se dissiper un an après. Le hic c’est que Jessi a remis ça, en plus trash, des photos plus explicites et des posts plus alarmants.

    Du coup, nombreuses décentes de la police chez elle pour vérifier qu’elle n’est pas suicidaire comme un post sur sa page FB laisse le penser. Ou qu’elle n’est pas en train de poster des trucs sexuels perso sur des sites pour adultes, ce qu’elle semble avoir bien fait pourtant.

    On imagine facilement l’ambiance sereine dans la famille.

    Très franchement, même sans le facteur démultiplicateur de 4chan, /b/ et globalement Internet, tout laisse à penser que Jessi a de toute manière un vrai problème avec la recherche de la notoriété à tout prix comme en atteste ses déclarations suite à l’arrestation de son père.

    On peut rire des gens qui se grillent eux-même dans d’EPIC FAILs, hypnotisés par la lumière et/ou leur ego.

    Sauf que là, on parle d’une fille de 12 ans.
    12 ans.

    C’est bien trop jeune pour souffrir pendant de très longues années des conséquences d’un comportement totalement irresponsable – le sien mais surtout celui de ses parents – durant les quelques années dites de l’âge idiot.

    La responsabilité des parents dans cette affaire est effroyable. J’espère que ma fille dans quelques années ne me causera pas autant de souci…

    Fort heureusement, « les conséquences ne seront jamais plus les mêmes »: rien ne peut être déterminé à l’avance, même pas ce que sera Jessi en 2019.

    Mais si la tendance se poursuit, y’a de quoi s’inquiéter pour elle.

    le 13 juillet, 2011 à 13 h 12 min
     
  • Il y a de fortes chances que tout le monde soit déjà au courant mais je viens d’apprendre que le père de Jessi est décédé en août d’une crise cardiaque. Et j’ai ressenti comme un malaise, tellement cette vidéo m’a fait rire. C’est aussi le premier post que j’ai lu sur G & G.

    Les choses sont allées vraiment loin, et je crains que le père n’ait pas supporté. J’espère que Jessi grandira sans trop de dommages…

    http://www.lepost.fr/article/2011/08/16/2569690_jessi-slaughter-un-point-final-a-cette-histoire.html

    le 29 novembre, 2011 à 20 h 27 min
     
  • Je suis désolé de te pourrir ton site avec mes commentaires, c’est la dépression causée par mon arrêt de travail et les 30 mg de Diazépam que je me prend dans la tronche pour réguler ma tension (je suis passé d’une tension de dingue causée par une moyenne de 15 cafés par demi journée à une tension de mouton dans le Vercors).
    Je n’avais pas suivi cette affaire mais ton article, même s’il dénonce une violente agression sur une pauvre gamine de 11 ans, m’a fait rire à en pleurer.
    Je suis un fan de 4chan et en découvrant les demotivationnals et les trolls fait sur cette affaire je pleure de rire à chaque visionnage.

    C’est un vrai plaisir de lire tes articles.

    le 27 mars, 2014 à 14 h 19 min
     

Poster un commentaire