Citations

Je crois que je suis à un tournant de ma vie.
-Moi, une fois par semaine
 

19 juillet 2008

Je ferais mieux de travailler…

Rupture : day 2/3/4

Mais voilà, la mauvaise surprise, c’est qu’une rupture aussi ça bouffe pas mal de temps. Bon… soyons honnête, ces derniers jours, ça occupe même l’intégralité de mes journées. D’abord, il y a le besoin de savoir comment on se sent – et là ? Je me sens comment ? On se pince un peu le bras, on se tapote la joue pour vérifier. Egotisme quand tu nous tiens… Ensuite, une fois qu’on a renoncé à réussir à verbaliser notre état, on décide d’oublier. Mais rien que le fait d’essayer de ne pas y penser, c’est une folle perte de temps.
Et puis, il y a le principe fondateur, la règle de base pour une rupture réussie. Celle qui vient en top one dans les conseils des amis : ne jamais rester seule. Il faut absolument, à tout prix, goutte que goutte, fréquenter d’autres êtres humains (en général, le conseil n°2 c’est d’éviter que ces êtres humains soient votre ex). Et voir des gens, ça prend du temps – c’est d’ailleurs ce qui m’a toujours un peu embêtée dans ce concept. D’autant plus que selon les codes du genre « la rupture » il faut boire, or je mets 90 minutes montre en main à finir un verre de vin. Mais c’est impossible d’y échapper. Une rupture, si tu bois pas, c’est pas une rupture. Ca en deviendrait presque louche. « Non merci, je vais prendre un café. » « Bein… Vous avez pas vraiment cassé en fait ? » (Là, faut faire attention, c’est le genre de discussion qui tourne très vite en campagne gouvernementale pour les « antibiotiques, c’est pas automatique ».)

A titre indicatif (ça peut toujours servir de connaître les us et coutumes en la matière) sachez qu’un café, ça veut dire que vous faites une pause. Vokda/whisky, vous avez rompu et c’est dur. Coke/héroïne il/elle s’est barré(e) avec votre meilleur(e) ami(e) ou un membre de votre famille.

Caro : « N’écoute les conseils de personne, même pas les miens. »

partager ce post sur: facebook | twitter |

 

«                 »

 

3 commentaires pour “Je ferais mieux de travailler…”

  • Je sais que je devrais commencer par une formule de politesse mais ce genre de conventions m’angoissent un peu. J’ai un peu peur que tu me prennes pour une psychopate aussi mais bon je me lance.
    Ca fait longtemps que je lis ton blog en fait depuis le début, j’avais 15-16ans à l’époque et je pensais que la musique diffusée sur Europe2 était la quintessence du rock, j’aimais voir mes interlocuteurs prendre l’air inquiet caractéristique de mes digressions sur les paraphilies et péleriner sur internet. Depuis j’ai changé d’avis sur Europe 2, découvert des paraphilies encore plus drôles et visité un nombre conséquent de sites et j’essaye d’arrêter avec l’air méprisant de la parisienne au-dessus de tout (logique, je vis sur la Côte d’Azur depuis toujours). Mais je n’ai jamais changé d’avis sur le tien (j’adore particulièrement tes digressions à rallonge, j’en fais beaucoup mais je vais tenter de faire bref).
    J’ai peur que tu me prennes pour une psychopate parce que je ne loupe pas un de tes posts, ni les articles sur slate ou brain. Maintenant je suppose que tu me prends un peu pour cette fille http://www.ozap.com/actu/zapping-fan-kev-adams-insulte-refuse-avances-video-m6-zone-interdite-obsession/420164 (j’espère que tu as vu cette émission, mythique). Bref en fait si je me suis enfin décidée à écrire un commentaire (on entre dans le vif du sujet) c’est pour te demander pardon. Oui car depuis toutes ces années, je fais par à mon entourage des vidéos en omettant de citer ma source alors que j’imagine que ton périple pour trouver tout ça doit être terriblement éreintant (je fais ça aussi avec BBB mais vu que c’est fini je ne peux plus faire mon mea culpa). Alors promis désormais quand on me demandera comment je fais pour trouver tout ça (oui parce que maintenant j’ai acquis une solide réputation de geek et de fille drôle grâce à toi, je ferai un truc un peu comme ça pour renvoyer les gens vers ton blog (là j’ai cherché une photo d’odile deray dans l’aéroport avec tout plein de panneaux clignotants mais j’ai échoué)). J’espère ne pas avoir été ni trop longue ni trop chiante et que tu ne me détesteras pas de te tutoyer sans te demander ton avis ni d’avoir volé un peu de ta notoriété.

    le 29 mai, 2011 à 0 h 41 min
     
  • au risque de paraitre relou: quand je dis que je n’ai jamais changé d’avis sur le tien je parle du site. Je comprendrais parfaitement que ce commentaire ne voit jamais le jour. J’approuverais même.

    le 29 mai, 2011 à 0 h 43 min
     
  • Mais moi j’approuverais pas du tout de ne pas publier ce commentaire que je trouve d’une honnêteté tout à ton honneur.
    Ceci étant, j’ai comme un coup de vieux à l’échelle du web quand tu expliques que tu avais 15/16 ans à l’époque… Mais c’est chouette, ça me fera l’occasion d’une nouvelle digression dans mon prochain post :)

    le 30 mai, 2011 à 22 h 08 min
     

Poster un commentaire