Citations

Je crois que je suis à un tournant de ma vie.
-Moi, une fois par semaine
 

3 mars 2010

Guide des chiottes n°13

Il y a peu, Slate fêtait son premier anniversaire, l’occasion pour moi de vous révéler les coulisses de cette grande rédaction.

Attention.

Voici venu le guide des chiottes n°13 ou comment les journalistes font caca. (Il va être ravi le commentateur qui trouve qu’en ce moment le blog se laisse aller.)

Il faut savoir que Slate possède un superbe immeuble dans un quartier chic loue une pièce en forme de couloir au deuxième étage d’un immeuble d’un truc genre GFD, étage partagé avec une société qui emploie plein de commerciaux qu’on croise à la machine à café et aux toilettes. Justement.

Alors que nous partageons donc nos lieux d’aisance, force est de constater qu’ils sont d’une propreté impeccable. C’est simple, ce sont les chiottes les plus incroyablement propres que j’ai vues de ma vie. Of my entire life. On pourrait facile y faire une transplantation cardiaque. D’ailleurs, le docteur Delajoux loue parfois ces toilettes pour y opérer. Et je peux vous dire que c’est pas ici que Guillaume Depardieu il aurait attrapé une infection nosocomiale à la jambe. (Y’a un délai de prescription pour les blagues sur les personnes non-vivantes, on a officiellement de nouveau le droit de plaisanter sur le fils Depardieu.)

IMG_1303

Et pourtant, cette scintillante perfection est trompeuse. Bah oui.

I/ FAIL number one.

Nous femmes, nous disposons de quatre lieux d’aisance. Cruel dilemme ? Pas vraiment. Faisons la liste de nos toilettes. (Comme le disaient Laval, Bousquet et Schnidler : « on a la liste qu’on mérite ».)

1°) les chiottes à gauche en entrant. Le problème c’est qu’elles sont mitoyennes avec le couloir, en gros on a l’impression d’être en train de pisser sur la photocopieuse. Personne ne semble attiré par ce jeu érotique. Elles ne sont jamais occupées.

2°) on se dit que la solution, c’est les chiottes tout au bout. Tranquillité et isolement. Que nenni. Ou plutôt si, pour l’isolement c’est parfait : le verrou déconne. On court le risque de rester enfermée toute la nuit.

3°) celles juste avant. Ce sont des chiottes handicapées. A notre étage, les seules handicapées notoires sont des femmes enceintes. (Y’a très fort taux de fertilité parmi nos camarades commerciaux. Sur le frigo de la cuisine commune, y’a un nouveau faire part de naissance toutes les semaines.) Bref, ces chiottes font la taille de la galerie des glaces de Versailles et scintillent tout autant. Sauf que. Sauf que le capot des chiottes est cassé.

4°) Il ne reste donc plus que les deuxièmes en entrant. De quatre cabines, nous passons donc à une avec une conséquence terrible : dès 14h, les rouleaux de PQ sont vides.

II/ FAIL number two.

Observez attentivement ces deux photos.

IMG_1302

IMG_1298

Que remarquez-vous ? A part que la poubelle fait un parfait repose-téléphone.

Le truc le plus relou du monde. Explication en image :

IMG_1300

Et oui, le drame. Un abruti a mis la chasse d’eau derrière le capot des toilettes, au lieu de le placer en hauteur.

Ce détail m’a permis de prendre conscience de l’intelligence que requérait la construction de lieux d’aisance de qualité. Ca ne s’improvise pas.

Et sinon, ça date un peu mais quand même. Un lien signalé par une collègue. Cet article explique une nouvelle méthode pour garder ses toilettes propres quand vous avez/êtes un homme qui ne pisse pas encore assis. (J’ai une théorie comme quoi les hommes qui pissent assis sont à un stade supérieur de l’histoire de l’humanité. Je pense que dans cinquante ans, on hallucinera de savoir que certains hommes pissaient debout.) Bref. Il suffit de dessiner une mouche au fond de la cuvette. L’homme s’amusera instinctivement à la viser. L’homme serait-il bête ? En tout cas, toutes les études prouvent que le stratagème fonctionne. Donc les patrons d’un aéroport américain l’ont fait, ils ont peint des mouches au fond des pissotières.

L’article nous apprend également que la technique fonctionne avec les individus âgés de moins de 10 ans. Des mères ingénieuses mettent des cherrios (oui, les céréales) au fond des toilettes pour êtes certaines que leurs enfants vont les viser pour les couler. (Mais qu’est-ce qu’elles ont dans la tête ces mères pour avoir des idées aussi tordues ?) Démonstration en images :

On dirait que la vidéo déconne. A défaut, une photo de ce que vous auriez pu voir :

mouchetoilettes

partager ce post sur: facebook | twitter |

 

 

40 commentaires pour “Guide des chiottes n°13”

  • En fait, je sais pourquoi la chasse d’eau est derrière l’abattant : quand on tire la chasse d’eau sans rabaisser l’abattant des toilettes, il y a des milliers de micro-gouttelettes qui se déposent un peu partout dans les toilettes (la cuvettes, les murs, le PQ, …) alors forcement c’est pas très très hygiéniques.

    Si on est forcé de rabattre l’abattant, c’est beaucoup plus hygiénique (vu que ça reste dans les toilettes) ! Et donc, les chirurgiens peuvent opérer !

    le 3 mars, 2010 à 16 h 30 min
     
  • Ça serait beaucoup plus efficaces avec une araignée… On aurait beaucoup plus envie de la couper en deux qu’une pauvre mouche qui nous à rien fait…(oui, viser n’est pas un instinct, c’est une envie, comme écrire son nom dans la neige ou remplir le support de la brosse à chiottes pour emmerder le taulier désagréable d’un bistro quelconque…)

    le 3 mars, 2010 à 16 h 35 min
     
  • Et moi j’ai une théorie comme quoi les hommes qui pissent assis sont à un stade supérieur de la castration dévirilisante par leur meuf (ou leur mère mais là on entre dans le Norman Bates) ; qu’ils sont techniquement incapables d’uriner le matin au réveil et que je pense que dans quelques années ils passeront au tribunal révolutionnaire ou leur seul défense sera d’argulmenter d’une incapacité à viser assortie d’une fainéantise crasse les empêchant de relever/baisser la cuvette et de nettoyer derrière eux en cas de gouttes. JdçJdr

    le 3 mars, 2010 à 16 h 39 min
     
  • Les hommes qui pissent assis … ?
    Pour faire comme des femmes ?
    Je me demande ce qu’en pense Eric Zemmour.
    Vous avez déjà répandu l’épilation et les anti rides sur la gente masculine, mais laissez nous au moins le droit d’en mettre partout aux chiottes. OK ? Putain de féminisme.

    le 3 mars, 2010 à 16 h 43 min
     
  • J’ai un idée géniale pour toi : tu prends les chiottes du fond, tu fermes jamais le verrou puisque personne ne les utilisent de peur de s’enfermer. Et comme ça tu as du pécu toute la journée comme s’il en pleuvait.
    Ne me remercie pas c’est tout naturel :D

    le 3 mars, 2010 à 16 h 47 min
     
  • Lucy : t’es une putain de génie!

    Nico : « remplir le support de la brosse à chiottes »… on ne te demandera pas d’explication hein.

    Homeboy : le mec qui pisse assis le matin au réveil est donc la parfaite alliance de nos théories contradictoires.

    laurent : alors soyons clairs, je dis non à l’épilation masculine. Ou s’ils le font, je ne veux pas le savoir. Je veux qu’ils me fassent croire qu’ils sont naturellement imberbes. Idem pour les crèmes.

    le 3 mars, 2010 à 16 h 48 min
     
  • il y a une autre solution:
    trouver des dossiers compromettants sur le patron de Slate et le faire chanter pour qu’il fasse réparer la porte du chiotte 4 et la battant des chiottes handicapés et qu’il fasse isoler le chiotte 1.
    ou encore pour les filles patientes, se syndiquer et revendiquer le droit aux chiottes.

    le 3 mars, 2010 à 17 h 15 min
     
  • Enfin quelqu’un qui s’en rend compte !

    le 3 mars, 2010 à 17 h 57 min
     
  • Et que dire des mecs qui pissent debout dans les chiottes des filles ? J’ai bien une idée, mais on me l’a déclaré invalide.

    le 3 mars, 2010 à 18 h 17 min
     
  • Ca me fait penser à un centre commercial en Espagne où tu trouverais le Number One des Toilettes! Toujours impecables, immenses, du PQ, du savon, des femmes de ménage toutes les 30 mins et…. des mouches au fond de chaque urinoir, et jamais la même mouche :D

    le 3 mars, 2010 à 19 h 00 min
     
  • De toute façon pour le pipi du matin la question du debout/assis relève du ridicule. Non mais sans dec’, elle est ou l’utilité d’utiliser les toilettes alors alors qu’on peut economiser de l’eau en urinant sous la douche?

    le 3 mars, 2010 à 19 h 58 min
     
  • le vrai scandale, ça reste quand même toute ces filles qui ne pissent pas debout…

    le 3 mars, 2010 à 20 h 07 min
     
  • Très flatté !
    J’ai une théorie comme quoi les hommes qui pissent assis sont à un stade supérieur de l’histoire de l’humanité Depuis tout petit je pisse assis ou sous la douche, non pas par ‘castration dévirilisante’ mais vraiment à cause d’un processus mental très logique : la propreté… serais-je un des premiers mutants ?

    le 3 mars, 2010 à 20 h 17 min
     
  • Pour les demoiselles qui veulent elles aussi découvrir les joies du visage de mouches : http://freelax.fr/

    le 3 mars, 2010 à 21 h 25 min
     
  • Les pires chiottes de l’Univers sont sans conteste du côté de du Forum de L’Organe. Chez eux ça va jusqu’a triturer le sens même de la Réalité.

    http://www.forumlorgane.com/index.php

    Ces fous furieux ont été décrêtés par les kévins du 15/18 de JV.COM comme encore plus cinglés et nocifs qu’à 4Chan.

    http://www.jeuxvideo.com/forums/1-50-34459485-1-0-1-0-un-forum-fr-pire-que-le-15-18-ouch.htm

    Voyez un peu si vous pouvez pas faire un article sur cette nébuleuse de « malades mentaux, cas sociaux, nazis, cannibales, coprophages et serial-killers ».

    le 3 mars, 2010 à 22 h 57 min
     
  • Tsss… uriner assis…
    Quelle idée. Uriner, c’est serious bizness.
    Après, que des ploucs soient incapables de viser correctement le fonds du gogue, ou inapte à le faire, je dis pas, mais il y a toujours la possibilité de nettoyer.

    Uriner assis, over my dead body.

    le 3 mars, 2010 à 23 h 59 min
     
  • La mouche, je la connais, je l’ai vue ! Elle est dans les chiottes de la BNF (et ça marche!) !

    le 4 mars, 2010 à 9 h 10 min
     
  • Féminisme ou pas, stade supérieur de l’histoire de l’humanité ou pas, assis ou pas, cela ne nous empêchera jamais d’avoir le bout qui perle, à la fin (et donc, potentiellement, d’honorer la faïence de notre mâle marquage territorial). Il est des bastions imprenables, même si l’humanité avance.

    le 4 mars, 2010 à 10 h 32 min
     
  • Stop !
    Ne martyrisons pas les hommes.. c’est déjà tellement difficile d’être parfait à notre époque (même si un homme qui s’épile c’est euh… hmm je vote contre >__> ). Ils doivent être beaux, virils mais attentionnés et à l’écoute, avoir du goût, être indépendants mais apprécier les petits plats des femmes modernes (ce qui sous-entend que ça peut aller des raviolis al’micro’ondé à la canne fourée aux truffes…)bref…
    Laissons-les faire pipi debout!!! à condition que ce soit eux qui se chargent du nettoyage des WC :)

    le 4 mars, 2010 à 10 h 40 min
     
  • Des Cherrios au fond des toilettes pour les bambins. Devenus grands, seront-ils soupeurs ?

    le 4 mars, 2010 à 16 h 41 min
     
  • @Titiou : Ton sens de la synthèse des contraires aurait fait merveille à la grande époque de l’Internationale Communiste…
    A peu de choses près, tu pourrais sauver le PS… Mais un si grand pouvoir ne devrait pas être utilisé pour des trucs aussi futiles.

    (désolé, post précédent indigne et truffé de fotes)

    le 4 mars, 2010 à 19 h 10 min
     
  • Par respect je relève la lunette et fait pipi assis. Ceinture et bretelles. Mais caca par contre, je reste debout…

    le 5 mars, 2010 à 1 h 41 min
     
  • Pour info, l’eau est coupé dans les chiottes des mecs, j’ai dû me laver les mains dans les toilettes des filles. Obligé, y avait apéro avec cacahouètes.

    le 5 mars, 2010 à 19 h 04 min
     
  • Je ne sais pas si tu connaissais cette chanson sur les hommes qui préfèrent pisser assis, donc au cas où : http://www.digyourowngrave.com/kid-break-i-sit-down-when-i-pee/

    le 6 mars, 2010 à 17 h 16 min
     
  • Merci pour la capture d’écran avec la mouche ! Cette technique fonctionne très bien, j’ai bien visé (j’ai fait mouche :-)) mais mon PC n’a pas supporté j’ai dû le balancer :-(

    le 7 mars, 2010 à 11 h 06 min
     
  • Pour être plus sérieux je fais pipi assis depuis que j’ai 8/9 ans, c’est-à-dire depuis pratiquement 30 ans, et je sais que mon père et mon frère font de même. De toute façon les chiottes traditionnelles ne sont pas adaptées pour les hommes, même les urinoirs sont parfois trop bas, au niveau des genoux (forcément c’est la tendance). Les mecs qui inondent et qui ne nettoient pas après, c’est la lâcheté du quotidien sans témoin. Leur dead body servira juste de serpillière.

    le 7 mars, 2010 à 11 h 35 min
     
  • Joli tatouage au passage

    le 12 mars, 2010 à 18 h 33 min
     
  • Ass et p’tis zon ! (zon = zobs obsédés du nettoyage?)

    le 12 mars, 2010 à 22 h 44 min
     
  • Bonsoir a toi!!

    Je viens de découvrir ton blog ce soir en un début d’insomnie intense et ton blog est de loin l’un de ceux qui m’a le plus interessé de ces derniers mois! félicitations!!!

    Juste pour t’aider dans ta recherche des chiottes de la mort qui tue, je te conseille si tu as l’occasion de faire un tour a Paris et d’aller dans un pub qui s’appelle le Great Canadian, en plus de faire d’excellentes bières je te conseille de visiter les chiottes des mecs, de loin les plus classe que j’ai jamais vu!!! (pour te donner une idée on a le droit a des écrans plats encastrés au niveau des yeux devant les urinoirs, histoire de pisser en regardant la télé)

    Bonne continuation pour ton blog!!

    le 16 mars, 2010 à 0 h 11 min
     
  • Mince, j’ai oublié de préciser qu’il se trouvait a St Michel sur les longs de la Seine!!

    le 16 mars, 2010 à 0 h 12 min
     
  • mon « grand retour » au lycée ( … ) m’aura permis de réaliser qu’en inconditionnelle des chiottes tu devrais faire une visite journaliste au Lycée Autogéré de Paris ( si jamais la volonté t’en venais sérieusement, évites de dire aux profs : « c’est pour un reportage des chiottes » ;) ) : poignées en plastique dont la résistance laisse tellement à désirer qu’au moment de verrouiller on prie pour ne pas rester bloquer et avoir un grand moment de solitude à taper comme un malade contre la porte et gueuler pour qu’une âme charitable et compétente vienne nous délivrer, c’est arrivé ! les tags ça et là, la pression de l’eau ridiculement faible et les sèche-mains inefficaces, nos chiottes sont pas au niveau de l’aspect physique ( ç’a été rénové cet été, à la rentrée j’étais aussi excité que maintenant devant le nouveau site de l’Elysée ;) ) et de la technologie mise en oeuvre ( allumage des ampoules par reconnaissance spatiale, en clair, on entre et ça s’allume, ça fait des économies d’énergie par rapport à avant vu les glandeurs qu’on a qui étaient pas foutus d’appuyer sur un interrupteur en sortant ) !!!

    le 30 mars, 2010 à 21 h 21 min
     
  • Roh moi qui trouvais mon idée de créer un book regroupant les photos des toilettes les plus funs sur lesquelles j’étais tombé originale… Fais un tour dans les toilettes de la crêpe au suc’ à Paris c’est ambiance disco mitt boule à facettes !

    le 2 mai, 2010 à 17 h 14 min
     
  • Pour le papier je crois qu’il y a un appli iphone (i-rouleau ?) c’est pour cela qu’ils laissent toujours un telephone a portee de main sur la poubelle.

    le 22 août, 2010 à 19 h 12 min
     
  • Je réactive cette page pour demander des précisions sur votre phrase :

    « J’ai une théorie comme quoi les hommes
    qui pissent assis sont à un stade supérieur
    de l’histoire de l’humanité. »

    Je suis en conflit ancien avec mon épouse quant à ma préférence pour la miction en position assise. Elle dit que c’est une technique de nana, que c’est un exemple dévirilisant pour notre fils, etc.

    De mon coté, je lui soutient que j’ai pris cette saine habitude quand un accident m’interdisait la station debout prolongée et que le confort y est incomparable, que ça assure généralement une meilleure propreté en évitant les projections erratiques, que notre fils n’en à rien à cirer et que de toute façon c’est parce qu’elle est jalouse de mon zizi (©Freud) superbe et généreux.

    Bref, chère bloqueuse, je souhaiterais que vous développiez votre argumentation, afin d’entretenir la mienne.

    Pisseurs assis, sans nous laisser interrompre dans nos justes mictions, redressons-nous et soyons bien debout pour affirmer nos droits!

    Je vous remercie.

    le 19 octobre, 2010 à 12 h 44 min
     
  • cest pas bien de ce moqué de nos chiottes,
    s’ils sont grand, cest une necessité absolue !!
    pi la galerie des glaces, cest pas si grand que ça, pour des chiottes ^^

    le 24 octobre, 2010 à 16 h 39 min
     
  • @la geekette :
    fail N° 2 !
    ce n’est pas un fail, c’est une astuce pour des questions d’hygiene,
    j’ai lu (quelque part, désolé encore pour la source, mais cété un magasine scientifik de memoire) que lorsque l’on tire la chasse d’eau, des millions de micro goutellettes de pissent se rependent dans l’atmospheres, et donc avec la cuvette fermée, cest plus propre !

    le 24 octobre, 2010 à 16 h 44 min
     
  • Une histoire dans les chiottes visitées par Titou
    Chapitre 13 : Mouches visibles

    Jean-Bernard, costard cravate, venait de se lever pour rejoindre les toilettes, laissant Jean-Beaudoin, chemise à flanelle ouverte sur sa chaîne de baptême et Jean-Bono, dont les parents avaient choisi un prénom représentant la ferveur de leur foi chrétienne et leur ferveur admirative pour l’engagement du groupe U2.
    La discussion avait battu son plein sur des sujets aussi divers que la politique, la littérature, leurs vies intimes, lorsqu’après ce somptueux repas, les cafés furent apportés.
    “Ca fait quand même du bien de se retrouver entre nous pour ces repas loin de vos femmes. On peut se parler plus librement et je ne me s…”
    Jean-Beaudoin fut alors interrompu par le retour de Jean-Bernard, radieux et extatique, qui lança un tonitruant “hé ! Les gars ! vous savez quoi ?”
    ● Non, répondirent en choeur Jean-Beaudoin et Jean-Bono.
    ● Ils ont collés des fausses mouches dans l’urinoir
    ● Ha ! bon ? s’exclama Jean-Beaudoin. Pourquoi faire ?
    Jean-Bono blasé dit “Pour pas qu’on fasse à côté, pardi! Comme ça quand tu pisses, tu vises un objectif et c’est l’objectif qui convient à celui qui est de corvée de chiottes.
    ● Trop délire, reprend Jean-Bernard. Tiens, ça me rappelle il y a quinze jours. J’étais allé voir les locaux de Slate. Vous vous rappelez ?
    ● Ben, ça oui, tu nous en as parlé pendant des plombes soutint Jean-Beaudoin.
    ● Tu devais même y retourner, rappela Jean-Bono
    ● Attendez, j’vous ai pas tout dit. Mais le coup des mouches ça m’a rappelé que là-bas j’ai été aux chiottes.
    Rire de Jean-Bono et Jean-Beaudoin
    ● Comme tout être normalement constitué !
    ● Ouaip, sauf que là, j’me suis dit que si je voulais voir de la belette, j’avais qu’à aller chez les filles. J’me suis dit que je serai excusé, vu que je ne connais pas là-bas.
    ● Et t’as été aux chiottes des filles et tu la ramènes, souligna Jean-Bono
    ● Non, non, je ne suis pas fier, mais je viens d’avoir une super idée pour les mouches et il faudrait qu’on pose un brevet dessus. Alors, je pose le contexte. Bon, j’en étais où. Ha, oui, je rentre là où se trouvent les toilettes et il y a quatre portes. J’ouvre la première, mais j’entends le bruit de la photocopieuse et j’me dis qu’avec mon Niagara, je vais couvrir leur bruit.”
    Jean-Beaudoin rit : “ça faisait longtemps que tu ne nous l’avais pas faite celle-là : gros débit, gros zizi.
    ● Humpf ! alors je me dis que je vais aller à celle du fond. Je vais pour fermer le verrou et là, je le trouve vachement dur et je me dis que personne ne viendra me chercher dans les chiottes des filles, alors…
    ● T’as bien fait, le coupa Jean-Bono, je suis tombé l’autre jour sur un Blog d’une meuf qui est restée 23H enfermée dans les WC et qui pour trouver de l’aide écrivait ses heures passées dans les toilettes sur Internet.”
    Jean-Bernard excité, prit alors l’adresse du blog puis reprit la narration de son histoire :
    “ Le troisième chiotte était pour handicapés, alors, déjà qu’en bagnole, je ne prends pas leurs places, alors aux chiottes encore moins. Je me rabats donc sur la dernière porte. Je me désappe, sors mon énoooorme engin pour me soulager et là, blam! Coupure de courant !”
    Jean-Bernard fait une pause théâtrale en sirotant son café.
    Jean-Bono reprit : “et alors ?
    ● J’avais la vessie pleine, merde les mecs, qui poussait méga trop sévère et donc…
    ● Petite vessie petit zizi, explosa de rire Jean-Beaudoin
    ● J’ai pissé dans le noir ! Par contre quand la lumière est revenue, j’ai constaté l’étendu des dégâts. Alors, je cherche le PQ pour essuyer un peu tout ça et là ! y’en a plus ! à 14H!!!
    ● À 14 H, à mon avis, ils avaient dû acheter du PQ parfumé au chocolat et hop, les meufs de chez Slate elles l’ont boulotté à cause de leur foutu régime à deux balles du midi : frisée sur son lit de mâche pour vous madame !
    ● Ben, pourquoi tu t’es pas assis ? demanda Jean-Beaudoin
    ● J’suis pas une gonzesse merde, lui asséna sèchement Jean-Bernard
    ● Tiens, j’y avais pas pensé, surenchérit Jean-Bono, mais bon, il y a quand même deux points critiques, un : il faut tout baisser, deux : ce sont des chiottes publiques, donc tu risques de chopper toute sorte de maladies
    ● Et en plus, on n’est pas des filles, les gars !
    ● Oui, mais assis t’en fous pas partout sauf quand tu as une semi-érection, parce qu’alors là ! t’as intérêt à la tenir vers le bas, sinon ça coule entre la lunette et le rebord des toilettes
    ● Et ma Cocotte, c’est qu’on dirait que tu en as de l’expérience dans le domaine, le vanna Jean-Bernard
    ● Ben oui, je m’assois tout le temps sur le trône, d’abord ça fait roi ensuite c’est propre et même si les plombs sautent ben, tu t’en fiches.
    ● Et tu t’étonnes que tu sois toujours célibataire, lui retourna Jean-Bernard, avec ta virilité de roi de…
    ● Et toi, tu crois que ta femme elle ferait pas moins la gueule si tu lui diminuais un peu sa corvée de chiottes !
    Le silence se fit. Pour détendre l’atmosphère, Jean-Bono lâcha “alors, c’est quoi ton brevet ?
    Jean-Bernard tout penaud dit, “euh, c’était juste de faire les mouches en fluo pour justement pouvoir pisser sans lumière.”
    Et les trois d’exploser de rire tout en demandant l’addition.

    le 13 novembre, 2010 à 16 h 46 min
     
  • Je tiens a dire, tout de même, que le fait d’uriner assis permet de complètement vider la vessie, mais aussi parait il (il faudrait que je retrouve l’étude scientifique en question) de réduire les risques de cancer de la prostate.

    Et puis quand on y pense, on apprend à pisser assis depuis toujours, pourquoi on se leverai pour le faire, à part dans les situations ou ca nous arrange (chiottes dégeulasse, balade à la campagne)

    Question virilité, j’ai vu des tas de mecs pisser assis, et pourtant leur virilité n’en était absolument pas atteinte (étant une femelle hétéro j’en suis même sûre et certaines)

    Pour finir mon commentaire encombrant, j’ai des copines qui urinent debout, toujours dans ses situations chiantes de chiottes… C’est de l’entrainement, mais elles font ca très bien.

    Je ne vois personnellement pas ou est mon féminisme la dedans.

    Bref, merci pour ce guide des chiottes, il est vraiment génial!!

    le 2 janvier, 2011 à 22 h 59 min
     
  • Il me semble que le même système de « mouche » a été adapté à la BNF.

    Et sinon, les mecs qui font caca debout, c’est un stade supérieur de l’histoire de l’humanité aussi ?

    le 23 mars, 2011 à 20 h 55 min
     
  • Je trouve l’idée des mouches excellente ! Et je me dit que oui nous avons peut-être besoin d’une cible pour notre miction (le rêve du pompier ou du dératiseur). Et comme nous sommes de gros feignants nous choisissons de grosses cibles lorsque nous sommes contraints de pisser dehors (arbres/poteaux, le truc que tu ne peut pas rater…)

    le 20 décembre, 2011 à 12 h 43 min
     

Poster un commentaire